« Les politiques d’austérité risquent de faire empirer les choses » J. Stiglitz

par · 24 octobre 2011

Joseph Stiglitz, le prix Nobel d’économie, résume le casse tête des conservateurs européens: « Les politiques d’austérité risquent de faire empirer les choses ». Tout est là, car Mme Merkel fragilisée dans les élections et dans sa coalition doit taper du poing sur la table. Pas question que l’Allemagne paye pour des états dispendieux. La férocité des plans de rigueur pour les autres est une nécessité pour faire voter le Bundestag. C’est aussi le seul moyen de tenter un coin entre Die Linke et le SPD. Nicolas Sarkozy lui, a impérativement besoin d’une rigueur renforcée. C’est une question de survie pour l’élection présidentielle. En effet il espère par la même « coincer » François Hollande entre le renoncement au projet socialiste suite aux nouvelles contraintes de Bruxelles ou l’émancipation vis-à-vis de ces dernières et risquer le spectre du déclassement ou la crise avec l’Europe et l’Allemagne. Ce qui explique l’évocation du nouveau traité. Si il est probable que tout ne va pas aussi bien que Nicolas Sarkozy le dit entre l’Allemagne et la France, voilà pourquoi on repousse à mercredi. Il y a derrière l’accord probable, un pacte politique Merkel-Sarkozy pour geler l’austérité par un nouveau traité. Il s’agit de faire rentrer par la porte du traité, pour sauver l’euro, la règle d’or sortie par la fenêtre de la défaite aux élections sénatoriales. Il faut dénoncer rapidement la manœuvre et voter une position commune des socio-démocrates Européens. Sinon c’est la tenaille…

catégorie Ecrits, Europe, Expressions