Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    A force de faire de l’équilibrisme entre votre volonté de changement et votre acharnement contre Sarkozy et le diktat allemand, vous risquez de tomber du fil.
    La croissance est cachée, mais nous, nous allons la trouver … qui va régler tous les problèmes de la France. Chaque fois que vous étiez au pouvoir, il y avait de la croissance, et pourtant, vous n’avez pas su le conserver ce pouvoir.
    La grande réforme de la fiscalité, ce sera la vôtre l’an prochain, le gouvernement vous la laisse. A vous de la mettre en oeuvre, s’il vous reste du temps après avoir remis à plat … toutes les autres.
    Comme en 2006 avec Ségolène, François Hollande a joué la carte de « l’homme neuf » qui sort du moule de l’apparatchik socialiste des combats antérieurs. Les électeurs ont validé la nouveauté et fait l’impasse sur l’expérience. Porté comme jamais par les sondages, il va maintenant devoir s’employer à ferrailler contre le savoir-faire électoral de Sarkozy pour conserver l’avantage. Le combat sera frontal et là, c’est pas gagné.