Réponse à Jean-François Copé

par · 11 novembre 2011

Il est plus utile pour la France de dialoguer avec les Verts qu’avec le Front National. Le patron de l’UMP a lancé un appel solennel au nom de la France à cesser les négociations avec les Verts à propos du nucléaire. M. Copé, entravé dans sa polémique sans fin avec le Premier ministre, qui n’était même pas invité à l’inauguration du musée de Meaux ce jour, donne le change. Mais M. Copé devrait plutôt s’occuper de faire cesser le discours de proximité de la droite populaire vis-a-vis du Front National. Il devrait se prononcer clairement: ni le Front National ni ses idées. Par contre l’alliance PS-EELV est l’avenir de la France car elle est source du renouveau Français.

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires2 Commentaires

  1. fred dit :

    copé après ses sorties sur fillon vertement tancé par sarko essaie de se raxheter une conduite, mais il est perdu…son double jeu vis à vis de sarko est connu, il souhaite vraiment sa défaite pour exister…donc il dit n’importe quoi comme il en est coutumier et personne ne fait plus attention tant sa crédibilité est proche de zéro….

  2. naïfouréaliste dit :

    L’intolérance vis à vis des verts touche malheureusement également une partie du PS.
    Les polémiques actuelles concernant Cécile Duflot à Paris sont particulièrement mal venues. Elles s’ajoutent aux difficultés d’établir un accord de gouvernement PS-écologistes.
    La gauche a reproché à juste titre les abus de pouvoirs de la majorité actuelle. Les imiter est pour une partie importante de l’électorat socialiste – écologistes honteux.
    Cette forme d’abus de position dominante alors que l’élection est loin d’être gagnée est fortement démotivante pour toute une partie de l’électorat qui soutiendra le PS par dégoût de la droite alors qu’elle partage qu’en partie les positions du PS sur de nombreux domaines (faiblesse vis à vis de la corruption, immobilisme sur les paradis fiscaux et la spéculation financière, inadaptation de l’enseignement aux élèves parlant mal le français, laxisme sur le massacre de la planète…)
    Dans une situation nécessitant une adhésion large au programme de la gauche et des écologistes, l’arrogance doit être mise en veilleuse. L’écoute des autres et l’acceptation de solutions de compromis doit être privilégiées, c’est ce qui permettra le succès.