Jean-Luc Mélenchon a perdu une bonne occasion de se taire

par · 14 novembre 2011

Ce jour, Jean-Luc Mélenchon, se défaussant de ses insultes vis-à-vis de François Hollande, mettait au défi le PS de condamner le PASOK qui gouverne avec l’extrême droite.

Emporté par des attaques à l’emporte pièce le candidat du Front de gauche en oublie de vérifier ses informations. Je fus, responsable de l’international du PS, le premier à prendre mes distances vis-à-vis de cette coalition dès son annonce.

Et le PS a réagi officiellement dans un communiqué le jour même, refusant de saluer le gouvernement Papademos contrairement à Sarkozy. Jean-Luc Mélenchon a perdu une bonne occasion de se taire.

Les commentaires2 Commentaires

  1. naïfouréaliste dit :

    Il perd régulièrement de bonnes occasions de se taire !

  2. topaz dit :

    Camba, l’union est un combat, ça rime ! Par ce post, même si vous avez raison, vous ne signez pas la trêve à jours comptés de la gauche ralliée.