Le retour du mox

par · 17 novembre 2011

Ce combustibe avait déjà fait parlé de lui lors de la constitution de la gauche plurielle. Cela avait été traité au sommet entre Lionel Jospin et Dominique Voynet et sa production n’avait pas contrarié le gouvernement de la gauche plurielle pendant cinq ans. Alors de grâce, ne montons pas au cocotier ! Par rapport à la gauche plurielle, François Hollande fait une vraie avancée, non pour sortir mais pour ré-équilibrer.

Alors de quoi s’agit il ? Tout simplement d’un défaut de placement. Cette phrase devait être dans le relevé des désaccords et pas dans la rubrique « accords ». C’est logique, François Hollande n’est pas pour la sortie du nucléaire et cette phrase y conduit. Si les écologistes avaient obtenu cette phrase de haute lutte, ils en auraient fait un trophée le soir même. Et le lendemain ceci aurait été dans tous les médias, ce ne fut pas le cas. Comme quoi, ils furent tout étonnés de la communication de AREVA qui mis le feu au poudre. Constatons les désaccords et actons l’accord, il est conséquent, marque des convergences réelles y compris sur le nucléaire et la fermeture de 24 sites de production, du jamais vu !

Les commentaires3 Commentaires

  1. topaz dit :

    Camba arbitre et explique. C’est tout de même encore confus.

  2. Serge dit :

    La DCNS a mis au point un nouveau concept de centrale nucléaire sous-marine : Flexblue. Ce projet est révolutionnaire car il élimine les défauts des centrales nucléaires actuelles: immobilité et gigantisme, deux points qui ont participé au désastre de Tchernobyl et Fukushima.

    En revanche condamné le nucléaire, c’est également condamné l’énergie fossile, car ces deux sources d’énergies ont des inconvénients. L’enjeu de demain, c’est dompté ces énergies pour qu’elles aient le moin d’impacte sur l’environnement auquel cas on revient au Moyen Age.

    Ce débat de la gauche plurielle doit mettre à plat les problèmes des énérgies, un débat constructif,

  3. Naïfouréaliste dit :

    Ce conflit nucléaire ne doit pas devenir explosif entre le PS et les écologistes même si la droite et le lobby nucléaire l’attise.
    Il y a d’autres avancées importantes dans le domaine de l’écologie à faire.
    Mettons l’accent sur ces avancées au lieu de tomber dans tous les panneaux !
    L’attitude anti-écolo de certains militants PS doit être arrêtée.