Traité – dans l’état actuel on ne peut être satisfait

par · 9 décembre 2011

Non pas seulement parce qu’il fait de la seule règle d’or la pierre exclusive de la sortie de l’euro, non pas seulement parce que cette règle interdit de faire face à un imprévu, la recapitalisation des banques ou le sauvetage d’une grande entreprise. Non pas seulement parce qu’il entérine un clivage Euro/non Euro en Europe. Non pas seulement parce qu’il est entièrement sur les exigences d’Angela Merkel. Mais surtout parce qu’il ne construit pas une position suffisamment robuste pour sortir de la crise. La Banque Européenne ne sort pas de son dogmatisme. Les eurobonds sont repoussés. La taxation des mouvements de capitaux est absente. Les initiatives de croissance ne sont pas au rendez vous. Les semaines qui viennent seront décisives pour clarifier le débat. En tout cas, il faut dire la vérité aux Français, ce texte ne sauvera pas l’Europe, mais plongera l’Europe un peu plus dans la récession.

catégorie Ecrits, Europe, Expressions

Les commentaires3 Commentaires

  1. topaz dit :

    Ce débat qui s’enlise sur l’Europe est un thème piège pour François Hollande, une manne inespérée pour Marine Le Pen. Les Français ne voient dans l’euro depuis 6 ans que les problèmes qui surgissent, ils n’en voient pas les bénéfices et ne comprennent plus rien à cette Europe démembrée et bloquée par les exigences individuelles, qui ne résoud pas leurs soucis mais les aggrave.

  2. topaz dit :

    C’est une vision bien pessimiste. Le « il » a 26 têtes pensantes ou suiveuses, c’est pas si mal. En lieu et place de Nicolas Sarkozy, François Hollande aurait-il mieux négocié ? Le mariage du prince William a inscrit la monarchie britannique dans un contexte moderne, normal, progressiste. Cameron la relègue à son statut insulaire, rigide, obsolète. Le Royaume uni joue les frondeurs. En a-t-il les moyens ? Il faut dire la vérité aux Français et sauver l’euro. C’est clair, difficile et vital. Dites-nous comment faire dans votre boite à idées … A 5 mois de la présidentielle, la gauche a plus qu’intérêt à ce que ce débat soit clarifié, parce qu’il sera un thème central de la campagne. Vous marchez sur des oeufs !

  3. bruno tarraud dit :

    entierement d’accord avec cette analyse mais pourquoi le PS semble -t-il si frileux pour sortir de l’intergouvernemental (au meme titre que Sarkozy mais là on comprend mieux)alors que la solution « federale » reste à mon sens l’unique voie democratique et efficace.