De l’impuissance des nations… Silence on tue !

par · 12 janvier 2012

Jour après jour, au canon, au fusil, au couteau, la dictature Syrienne assassine son peuple dans la réprobation des mots et le silence des faits. Les nations se réclamant des droits de l’Homme assistent, impuissantes, au massacre. Et pourquoi ? Parce que Monsieur Medvedev refuse une résolution aux Nations Unies. N’y a-t-il pas là une complicité de guerre ? On a quand même tiré plusieurs obus sur Gilles Jacquier. Il y a près de 5000 morts. Et combien de torturés, blessés, violées, mutilés ?

Il faut maintenant exercer la pression non seulement sur la dictature, mais cela est sans illusions, mais surtout sur ses soutiens. Il faut une résolution aux Nations Unies, instaurant des zones d’exclusion humanitaire. Il faut exiger de Dmitri Medvedev qu’il cesse de soutenir Bachar El Assad.

Bachar El Assad assassin, Dmitri Medvedev complice ? Il faut faire sauter le verrou. L’impuissance des nations n’est que le paravent du renoncement.