On assassine en Syrie. La Russie et la Chine complices ?

par · 5 février 2012

Franchement ce veto russo-chinois est incompréhensible. A moins que l’on estime que ces deux grandes nations ne souhaitent pas qu’on les ennuient avec le Tibet ou la Tchétchénie ? Mauvais calcul, l’opinion mondiale est horrifiée par la barbarie du régime Assad. Et déjà les réprobations vis-à-vis des opposants à la résolution se font entendre. Poutine contesté en Russie, conspué dans le monde, s’isole. Et la Chine, déjà pointée par les opinions occidentales pour son dumping social, voit son image abîmée. Rien ne justifie ce veto, ni l’éthique, ni la réal-politique. Ces deux membres du Conseil de sécurité devraient pour eux même prendre position. Un peuple est assassiné. Il est juste de le défendre. Il est normal d’exiger la fin des tueries. Il est indispensable que les Nations unies soient à la hauteur de leur charte.