Athènes en feu

par · 13 février 2012

Le peuple grec ne supporte plus l’austérité sans fin. Au moment où le parlement vote un énième plan d’austérité, les manifestations dégénèrent et des dizaines d’immeubles sont en feu. 100 000 personnes dans la rue dans une manifestation qui tourne à l’émeute. Évidemment on ne peut accepter ces exactions, mais elles sont le symptôme de l’exaspération d’un peuple humilié, sans espoirs. Tous les technocrates du monde devraient comprendre que les peuples ont des limites à l’acceptation. Et celles-ci dépassées les peuples deviennent déchaînés. Tout cela démontre que non seulement l’Europe est loin d’être sauvée par le traité Merkel, mais l’explosion sociale est au bout de l’austérité.

 

 

catégorie Ecrits, Expressions