LA FRANCE DURE

par · 19 février 2012

Nicolas Sarkozy est satisfait de lui, de son bilan et de la droite, chômage, fermetures d’usine, recul de la morale publique, banlieues abandonnées, insécurité galopante, inégalités inégalées, abaissement international, blocage social, régression du droit du travail ! Le bilan calamiteux de Nicolas Sarkozy n’est précisément pas un drapeau. Mais il en est content, mieux il en redemande. Le discours de Nicolas Sarkozy à Marseille se résume en un mot: je veux continuer, n’ayant comme slogan que « aimer sa France », celle de la droite et de ses valeurs. Sans projet réel pour la France, il veut continuer à imposer cette France dure comme sa droite.