Un Sarkozy sans deuxième souffle

par · 5 avril 2012

Les 32 mesures de Nicolas Sarkozy sont au mieux la continuité, au pire l’accompagnement dépressif du déclin. Quel manque d’enthousiasme, de souffle, de dessein pour accompagner un catalogue reprenant ce qui fut dit et parfois déjà promis. Sur le fond ces mesures sont prisonnières du bilan et donc il n’y aura pas de deuxième souffle. Rien ne peut être tranchant au risque de se voir reprocher un « pourquoi pas avant ? » Rien ne peut être social alors que tout a été bâti sur le national. Rien ne peut être original car la droite est intellectuellement à bout de souffle. Rien ne peut être nouveau sur l’Europe car Nicolas Sarkozy vient de signer le traité européen. A l’évidence c’est François Hollande qui incarne le renouveau… Nicolas Sarkozy gérant la continuité.

Les commentaires3 Commentaires

  1. Bobditlane dit :

    Ne vous y trompez pas ! Au vu des sondages (tous depuis fin Mars montrent un croisement de courbes-et le différentiel Hollande/Sarkozy du second tour s’effrite), N. Sarkozy est en train de finaliser efficacement sa dynamique de campagne 2ème tour, comme on va à la pêche au gros : « -Je ferre à l’extrême droite et je ramène doucement par le centre ». Un grand écart qu’il est en passe de réussir par ses prises de position (lourdes arrestations d’islamistes radicaux…même s’ils ont été tous relâchés), par ses annonces (retraites payées début de mois-concerne des millions de français), par ses propos (je cite : »Vous voulez la gauche ? Et bien vous aurez la Grèce et vous aurez l’Espagne !), le tout savamment relayé par les médias! Concernant l’Espagne, s’il le faut pour sa réélection, du jour au lendemain par le spectre des agences de notations (entre les deux tours des présidentielles françaises ?), les financiers peuvent sans état d’âme enfoncer le clou et du coup faire apparaitre N. Sarkozy comme seul sauveur possible en France! Ne vous y trompez pas, donc : l’homme est redoutable. À moins d’un miracle (une affaire en cours par exemple), du 22 Avril au 6 Mai la bataille sera âpre!

  2. Patrick P. dit :

    Et donc il faut incessamment et jusqu’au bout rappeler, dans le détail, le mauvais bilan du candidat sortant, dans tous ses aspects concrets, pour la vie quotidienne de la plupart des Français et il faut montrer en face, avec précision, les propositions concrètes, utiles, pragmatiques et réalisables du candidat socialiste, pour la vie quotidienne de la plupart des Français.

  3. badri dit :

    Sarkozy n a rien pour convaincre les français il compte sur des événements des faits divers ou une erreur grave de la part de Hollande et aujourd’hui il laissé entendre que l’Espagne risque une forte crise économique c’est une preuve qu’il attend se malheur pour espérer gagner l’élection .