Nicolas Sarkozy soutient François Hollande !

par · 16 avril 2012

La renégociation du traité européen voulu par François Hollande est adoubé par Nicolas Sarkozy. C’est dire le désarroi du candidat sortant. Le principal enseignement de la bipolarisation par meeting interposé de ce dimanche, c’est le virage sur l’aile de Sarkozy en matière européenne. Empruntant à François Hollande et il faut bien le dire à Martine Aubry le risque de récession, Nicolas Sarkozy en a appelé de fait à la renégociation pour changer le statut de la Banque centrale. Il a indiqué par la même que le traité jugé hier indépassable est aujourd’hui à revisiter. C’est une première victoire de François Hollande.

Les commentaires2 Commentaires

  1. Bobditlane dit :

    Concernant le choix européen, la réflexion est des plus simples et engage la France en particulier : En finir avec le pouvoir financier spéculatif qui asphyxie l’économie des pays. En deçà, misère et récession – pas de croissance possible, au-delàs une vraie première écriture de l’histoire européenne ! Si le 7 mai 2012 François Hollande est notre nouveau président, il lui sera offert une chance d’être parmi les premiers qui compteront dans cette « écriture ». Saisira-t-il cette chance ? Nous sommes à la croisée : Plus qu’un choix de société, c’est un choix de civilisation à faire !

  2. topaz dit :

    Heureusement qu’il y a quelques points communs, quelques idées qui se rapprochent sur l’Europe et ailleurs, car il s’agit de l’avenir de la France et nous sommes tous concernés et inquiets. L’abstention sera probablement moins importante que prévue et la responsabilité du prochain président sera lourde. Si c’est Hollande -nous avons saturé avec le bilan et l’anti-sarkozysme- qu’il se souvienne, dans la difficulté de la tâche et le quotidien de la fonction, des paroles de DSK « dans les 6 mois il ne sera plus question du passé » et qu’il fasse la preuve que cet âpre retour au pouvoir n’est pas usurpé.