L’invité de LCI: « personne ne peut mettre en cause l’intégrité de Jean-Marc Ayrault »

par · 11 mai 2012

 Jean-Christophe Cambadélis était l’invité politique de la matinale de LCI. Retrouvez ici ses principales déclarations:

Affaire Ayrault: « un peu de pudeur, l’UMP a oublié Juppé condamné à de l’inéligibilité et pourtant ministre (…) personne ne peut mettre en cause l’intégrité de Jean-Marc Ayrault »

« il y aura un Etat d’exigence tout en ayant un Etat de grâce »

« DSK ne fera pas de politique de sitôt »

« C’est à Jean-Luc Mélenchon de se demander s’il se lance dans cette bataille de Hénin-Beaumont, cette galère, le voir errer de circonscription en circonscription, ça me parait bizarre, je ne comprends pas pourquoi le PCF ne donne pas à Jean-Luc Mélenchon une circonscription ? »

« J’ai vu beaucoup de drapeaux de toutes les couleurs à la Bastille, Jean-François Copé y était présent ? »

« François Hollande veut se donner le temps, une autre manière de gouverner que Nicolas Sarkozy »

Jean-Christophe Cambadélis Ministre ?  « Je ne crois pas que je serai dans la liste des ministres »

Candidat au poste de 1er Secrétaire ? « Ce n’est pas le sujet du jour, je veux rester concentré sur les législatives »

« Nous allons trouver une solution avec l’Allemagne et la France et les autres pays européens, chacun prend ses marques,  Angela Merkel se trompe, elle a en tête Nicolas Sarkozy et les déficits publics »

Les commentaires3 Commentaires

  1. Bobditlane dit :

    Franchement, le sujet le plus important, l’essentiel, est de savoir si François Hollande saura défendre sa position face à Merkel : sans repositionnement des orientations européennes, pas de changement, dettes et chômages continueront leur ascension dévastatrice.

    Nous apprendrons très vite, à l’issue de l’entretien Merkel-Hollande, si cette élection française forcera la donne pour une croissance salvatrice sur cinq ans ou si le tandem Merkollande n’est que copie conforme, à quelques différences près, du triste tandem Merkozy!

    Dans quelques jours, on découvrira le quinquennat qui attend la France ; dans quelques jours, nous saurons si François Hollande a la marge d’agir pour sauver la France et l’Europe ou s’il est à la marge, si son programme de gouvernement a une chance de voir le jour ou s’il sent déjà le… Sapin!

  2. topaz dit :

    Sarkozy, président divorcé, Hollande, président non marié. Et alors ? Que de bruit pour rien ! Nous sommes en 2012 et nous n’y pouvons rien si le Vatican et le Royaume Uni ont un un temps de retard sur les choses de la vie.

    Laissons DSK respirer. Ce fut l’une des erreurs de Sarkozy dans le débat d’aborder le sujet.

    Un petit pari avant mardi. Ayrault à Matignon, Aubry à la culture, Fabius à Bercy, Moscovici au Quai et Camba à Solférino.

  3. Medour Djamila dit :

    Pouvez-vous m’expliquer pourquoi, la gauche trop gauche n’apporte pas de changement au niveau économique? Pourquoi y a t’il plus d’hommes dans la politique en général, notamment au sein du PS, qui parlent toujours de salaire! Alors que les femme s’engagent d’avantage dans des actions concrètes sans parler d’argent comme les hommes. C’est pénible de voir que la politique reste encore avec un esprit de mentalité très archaïque ou les hommes se croient tout permis sur les femmes: argent, sexe, machisme, corruption… Je ne vois pas beaucoup de différence entre la gouvernance de la France et des pays sous développés: ça n’évolue pas en France car les membres des partis intolérants, intéressés plus par des postes et leur propre renommée que par de bonnes actions ont très enfermés dans des idées préconçues avec des stéréotypes fabriques. Jusqu’ici aucun homme politique n’a jamais répondu a mes question; je fini par me demander a quoi ça sert de voter pour des personnes comme ça…