Agression antisémite à Villeurbanne: des actes clairement inacceptables !

par · 3 juin 2012

 

Il est inadmissible, intolérable que des jeunes portant une kippa soient agressés parce qu’ils sont juifs. Cette violence doit être fermement condamnée et les auteurs de ces actes doivent répondre de leur agression devant la justice !

Les commentaires2 Commentaires

  1. surmely alain dit :

    Cher Monsieur,

    Merci sincèrement de faire part publiquement de votre indignation suite à cette odieuse agression : voilà qui n’est pas commun,en vérité,dans le monde politique français.Depuis une quinzaine d’années je constate et déplore soit en tant que citoyen,généralement à mon domicile,soit sur mon lieu de travail,en tant qu’enseignant (en qualité de fonctionnaire),la recrudescence du racisme-dans sa dimension anti-juive ou antisémite comme on voudra.J’en ai fait systématiquement part à ma hiérarchie administrative comme à la Préfecture de police de Paris.J’ai constaté et scrupuleusement vérifié que les pouvoirs publics ne prennent absolument pas au sérieux une plainte pour incitation à la haine raciale (même si cette même incitation est accompagnée de menace de mort,tapage,entrave à l’exécution d’une mission de service public,harcèlement…etc).Ce qui m’apparaît avec évidence et effarement (pour ne pas dire davantage) c’est la complaisance dont bénéficient des gens qui n’agissent certainement pas au nom de je ne sais quel idéal d’émancipation humaine (la cause palestinienne par exemple)mais par pure crapulerie.Ces gens-là,violemment racistes (racisme d’un genre certes particulier mais qui n’en reste pas moins la quintescence la forme la plus aboutie,la plus achevée,la forme parfaite selon moi)sont au mieux de pauvres cons au pire d’authentiques crapules.Comment se fait-il qu’en France l’idéologie anti-juive reste entourée de ce silence gêné,bénéficie de cette confidentialité presqu’anonyme,jouit de mille et une précautions oratoires toujours destinées à excuser l’inexcusable,à pardonner l’inacceptable.Comme si les Juifs étaient devenus dans leur pays des étrangers,des citoyens de deuxième zone,vivant à côté,parallèlement à la société des êtres humains,des justiciables que l’on peut encore humilier publiquement en toute liberté,que l’on peut livrer à la vindicte publique sans craindre une seule seconde d’être inquiété.Comme si les racistes de la pire espèce,forts d’une longue histoire de crimes et d’abjections (à laquelle ils ne sont pas directement liés mais qu’ils assument sans la moindre hésitation)bénéficiaient d’un sauf-conduit valable en toute circonstance,leur offrant quoiqu’il arrive l’asile politique.Les antisémites en France sont de courageux militants politiques défendant un idéal de justice sociale:voilà une des vérités que j’ai découverte au cours des 15 dernières années en France.Il semblerait même qu’il y ait aux yeux de ces pauvres types une forme d’héroïsme dans leur positionnement anti-juif (s’inscrivant en ce sens dans la lignée non pas de valeureux militants de la cause palestinienne pour laquelle on ne les a JAMAIS vus se mobiliser ou faire quoique que ce soit mais de celle de bien plus sinistres militants,fascistes ceux-là).Peu de gens,dans mon entourage,sont venus infirmer ce terrible constat que d’autres ont également pu faire je pense.Et pourtant nombre d’honnêtes citoyens de ce pays n’adhèrent pas,je crois,à l’idéologie anti-juive.De quelles silences et de quelles complicités bénéficient les crapules racistes (j’y insiste ces gens sont d’authentiques racistes et pas des « antisémites » dont le sens a fini par être galvaudé ou usé si bien qu’il ne recouvre plus guère de sens)en France ?Voilà la vraie question de fond,gênante,dérangeante.Les élites de l’Etat français auraient-elles la nostalgie du temps des racailles écoutées avec révérence,valorisées par le régime de Vichy et qui dénonçaient à souhait,qui envoyaient en déportation qui bon leur semblait,qui expliquaient comment « reconnaître un Juif » ?La crapule raciste ne peut pas être inquiétée en France tandis que l’honnête citoyen d’ « origine juive » peut-être inquiet à juste titre.Il n’est pas tant inquiet de l’existence d’une poignée (très faible nombre par rapport à l’ensemble de la population française)de petites crapules imbéciles que de l’attitude des pouvoirs publics qui paraissent ne plus savoir comment faire pour porter au pinacle des gens qui ne sont que de misérables et méprisables individus.

  2. topaz dit :

    Vrai, mais c’est vous qui êtes aux commandes aujourd’hui, pour condamner, réprimer et rendre la justice.
    Installer le changement dans la durée. Jean-Marc Ayrault pose le bon préalable. Il reste à le concrétiser. Pour l’instant la nouvelle majorité ne s’y prend pas si mal. Elle semble avoir compris le message des Français et avancer avec prudence dans ses nouvelles responsabilités. C’est bien, mais c’est après les législatives -vous allez l’avoir cette légitimité absolue- que nous jugerons vraiment … le changement, réel ou virtuel ! Avant d’anticiper sur la durée, misons déjà sur le présent et l’avenir proche.