Christian Jacob et Jean-François Copé: Les perdants terrifiants

par · 21 juin 2012

Ils ne regrettent rien, assument tout, ils n’ont rien compris. Ils ont tout perdu mais tartuffes, ils se succèdent au nom de la reconstruction. Les faux nez du Sarkozysme persistent et signent. Lorsqu’au détour d’un couloir de l’Assemblée Nationale on rencontre une députée de l’UMP, et elles sont rares, la confidence est claire: « Pourquoi ? » ils ne veulent ni rupture ni ouverture. L’opposition doit être frontale et le front fréquentable. Tel est le tandem de l’UMP. On vous raconte des menaces, la violence des propos, le machisme etc. Bon avouons que cela ne nous étonne pas. Jean-François Copé et Christian Jacob, soutenus par les Sarkozystes, ne veulent pas voir François Fillon s’installer. On connaît la souplesse de la pensée et la rigueur des arguments des « flingueurs ». Les deux compères espèrent rouler tout le monde dans la farine. En attendant, ils verrouillent.

catégorie Ecrits, Expressions