François Hollande fait souffler le vent frais de la croissance

par · 23 juin 2012

Jean-Christophe Cambadélis, député PS de Paris, a estimé vendredi sur Europe 1 que François Hollande faisait « souffler le vent frais de la croissance » après l’accord conclu entre les quatre dirigeants européens réunis en Italie.

« Il y a un nouveau climat qui règne en Europe. Français Hollande fait souffler le vent frais de la croissance. Tout le monde a pris ça en compte. Mme Merkel a bien vu que, derrière l’élection de François Hollande, il y avait beaucoup de pays qui plaçaient un espoir dans autre chose que l’austérité renforcée », a estimé Jean-Christophe Cambadélis.

Le sommet européen des 28 et 29 juin « s’annonce bien », a affirmé le député PS. « Cela veut dire qu’il n’était pas impossible de renégocier. François Hollande est en train de gagner, en partie, son pari. On disait que les Allemands n’accepteraient jamais. Or on voit bien qu’il y a une position équilibrée. Certes, il faut prendre en compte les déficits publics et il faut être sérieux dans ce domaine, mais en même temps, on ne peut pas le faire sans croissance. Cette position de bon sens à l’air de l’emporter au niveau de l’ensemble de l’Europe », a ajouté Jean-Christophe Cambadélis, invité d’Europe 1 soir.

 

catégorie Actualité, Médias

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Le vent souffle, l’ère Hollande est en marche. Les re-constructeurs d’hier deviennent acteurs. Claude Bartolone est au perchoir. Avec ou sans ticket vous devez, à votre tour, prendre le bus de Solférino.