Soudan : Urgence humanitaire et violations des droits de l’homme

par · 6 juillet 2012

Ce mercredi, 4 juillet 2012, le Parti socialiste a reçu une délégation du Mouvement Populaire de Libération du Soudan-Nord (SPLM-N), conduite par le Secrétaire général, M. Yasir Arman, et le Gouverneur de l’Etat du Nil Bleu, M. Malik Agar Eyre.

La délégation soudanaise a évoqué les défis posés à la démocratisation du Soudan et l’aggravation de la situation humanitaire. Celle-ci est due à la poursuite des conflits au sein de la République du Soudan et des tensions frontalières avec la jeune République du Sud Soudan.

Le Parti socialiste note la volonté du SPLM-N de permettre l’application de la Résolution 2046 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, et en particulier son article 4 réclamant l’accès des organisations humanitaires aux populations affectées par les conflits. Il invite le Conseil de Sécurité et l’Union européenne à accentuer leurs pressions sur le régime du président soudanais Omar el-Béchir pour qu’il se plie à ses obligations internationales envers sa population.

Le Parti socialiste exprime son inquiétude face à la répression en cours contre les étudiants et militants politiques manifestant pacifiquement à Khartoum. Il exprime sa solidarité avec leurs revendications pour la démocratie, la justice sociale et la paix.