L’ISF: un redressement national plus juste

par · 19 juillet 2012

En cinq ans, le gouvernement de Nicolas Sarkozy n’avait eu de cesse de proposer des augmentations d’impôts directs ou indirects aux ménages les plus modestes ( CSG, TVA, taxes diverses….).

Le seul impôt ayant échappé à l’augmentation : l’ISF distribuant ainsi à 1% de la population quelques 2 milliard d’euros.

En votant la « contribution exceptionnelle sur la fortune », promesse de François Hollande, la majorité parlementaire rétablit ainsi une inégalité et ré équilibre un système fiscal taxant davantage la rente et le patrimoine, au profit du travail et de l’économie productive.