Après l’Egypte, le Soudan ?

par · 20 juillet 2012

Ignoré par la plupart des médias occidentaux, le printemps nord soudanais va bon train. Mais que fait donc George Clooney, défenseur du Darfour ?

Plus sérieusement, une révolte alimentée par la crise des revenus pétrolier s’est déclenchée. Le sud Soudan, après l’indépendance, a hérité des 75% des ressources pétrolières. Comme Djouba (capitale du sud Soudan) estime que le nord lui en dérobe une bonne part, décision a été prise de fermer les robinets. Résultat le nord et le sud sont privés de ressources. Khartoum (capitale du nord) est contraint d’augmenter taxes et impôts. Cela conduit à des manifestations qui tournent à l’affrontement, et ça dure depuis des mois. Mieux des slogans hostiles à Omar El-Béchir, sous le coup d’un mandat d’arrêt de la Cour pénale internationale, fleurissent dans la ville. Jamais on a vu une agitation aussi longue et dirigée contre le régime. Est-ce au tour du Soudan ? Pas certain, mais ça en prend le chemin.