André Vingt-Trois n’aurait pas dû !

par · 4 novembre 2012

Interrogé sur RTL,  j’ai réagi a l’interpellation de André Vingt-Trois contre le mariage pour tous.
« Depuis 1905 il y a la séparation de l’église et de l’Etat. Je ne conteste pas que l’Eglise catholique s’exprime. Je réprouve la stigmatisation du mariage pour tous par cette dernière. Ceci au prétexte qu’il s’agirait d’une supercherie car deux hommes ne peuvent pas avoir d’enfant. Comme si cela était l’enjeu et à qui faire croire cela ? Il eut été plus sain de le dire pendant la campagne présidentielle et laisser les Français trancher. Quant à l’appel à moitié déguisé à manifester, apportant ainsi son soutien à l’UMP, c’est pour le moins étonnant. Il me semblait que l’église défendait l’amour de son prochain, pas l’hostilité à ses choix de vie. Qu’aurait-on dit si un Imam avait prononcé ces mots ? Je suis triste que les évêques aient cru bon d’attaquer une décision possible de la représentation nationale ». Après l’UMP, les patrons du Cac 40, c’est maintenant l’Eglise qui appelle à contester le pouvoir socialiste. J’appelle la communauté socialiste à réagir, à se mobiliser pour défendre le vote des Français. Le mariage pour tous doit être défendu ».

 

catégorie Ecrits, Expressions

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Cette réaction de l’Eglise était prévisible, et pourtant elle n’a pas de leçon de morale à nous donner !