Mois décembre 2012

31 Déc

2 Comments

Sortie de crise: 2013, l’année de tous les dangers où les socialistes seront seuls

par

2013

Chômage en hausse, pouvoir d’achat en berne, fermetures d’entreprises, austérité budgétaire, rien ne nous sera épargné en cette année 2013. Les socialistes seront seuls pour affronter ce moment dur de la crise. Ils seront tous unis pour critiquer le pouvoir. Pourtant la crise de l’euro est derrière nous, l’assainissement des finances publiques est en route, la régulation des banques en marche, la mise en place des boosters de croissance sont là (banque d’investissement, soutien à la recherche, à l’inovation etc.). Mais la crise traverse toute l’Europe dûe à l’inertie et à l’incurie des conservateurs de droite européens qui refusent les mesures de croissance vécues par eux comme des mesures laxistes. Il n’est pas impossible que dans cette phase qui frise la récession avec son mur social, dans ce moment où il n’y a pas d’alternative crédible au pouvoir en place, la droite est en miettes, l’extrême gauche en panne et l’extrême droite cantonnée au populisme, il n’est donc pas impossible que le mouvement social s’en mêle. D’autant que le Medef campe sur des positions d’un autre temps. Au bout il y a certes la sortie avec une nouvelle France. Mais en attendant nul ne le conteste, les temps sont durs. Tensions en Europe donc, mais aussi guerre au Nord du Mali, voire en Centre Afrique sans oublier les nuages qui s’amoncellent au Moyen Orient où l’Iran sera le nouveau centre de tensions après la Syrie. 2013, année de tous les dangers où les socialistes devront être solidaires, les yeux ouverts…

catégorie Actualité, Ecrits, Expressions

Tag ,

30 Déc

Commentaires fermés sur Réaction sur RTL après la décision du Conseil constitutionnel

Réaction sur RTL après la décision du Conseil constitutionnel

par

rtl

« Les sages sont de droites, anciens présidents ou nommés par ces derniers comment s’étonner qu’ils aient des réflexes de droite. () On respect le conseil constitutionnel. Mais il n’est pas interdit de commenter sa composition () les socialistes sont favorable à ce que les présidents ne siègent plus au conseil. () En attendant nous voilà prévenu. »

29 Déc

3 Comments

Le conseil constitutionnel de droite réagit comme la droite

par

Conseil-Constitutionnel-logCertes la séparation des pouvoirs doit être respectée. Mais il n’est pas interdit de considérer qu’un conseil constitué de Giscard, Chirac ou Sarkozy, ainsi que d’autres membres choisis par eux ne peut décider autrement que sur les présupposés idéologiques de la droite. L’impôt pour les « super-riches » est une mesure de solidarité par temps de crise. En France, comme dans une autre mesure aux Etats-Unis, elle se heurte au conservatisme de l’aristocratie financière et des institutions qu’elle contrôle. L’égalité devant l’impôt est que l’on paye en fonction de ce qu’on gagne et la justice c’est qu’en période de crise les plus riches payent un peu plus. Censurée par le conseil cette mesure ne le serait pas par le peuple. Quant au Conseil Constitutionnel il devrait être réformé pour exercer dans la neutralité. Car un Conseil Constitutionnel de droite réagit comme la droite.

26 Déc

Commentaires fermés sur Égypte : crise de légitimité et de confiance

Égypte : crise de légitimité et de confiance

par

morsiegypte
Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire national à l’Europe et à l’International
Pouria Amirshahi, Secrétaire national aux transitions démocratiques et à la Francophonie
Avec à peine 33% de participation, 64% des électeurs égyptiens ont voté en faveur de la Constitution. Cette dernière entrera donc en vigueur légalement, malgré l’absence flagrante de consensus lors de son écriture.
Le Parti socialiste regrette la faible adhésion qu’accorde ce vote. Il exprime son inquiétude au regard des divisions provoquées au sein de la société, de la stabilité institutionnelle fragilisée et de la confiance affaiblie à l’égard du pouvoir égyptien.
Plus que jamais, le Parti socialiste réitère ses appels pour que le président M. Morsi s’ouvre à un dialogue sincère avec l’opposition démocratique, avant la tenue des élections législatives prévues dans deux mois. Il souhaite que ces échéances soient l’occasion d’un rééquilibrage de la représentation politique et des pouvoirs, afin de répondre aux buts de la révolution, et aux défis de la démocratie et du développement économique de Égypte.

20 Déc

2 Comments

PMA: Mise au point

par

manifmariagetous

L’amendement sur la PMA va finalement être présenté, comme le souhaitaient Bruno Le Roux et la direction du PS. Est-ce une erreur ?

Le texte gouvernemental pour le mariage pour tous est une très belle avancée du droit à l’égalité. L’amendement sur la PMA n’allait pas de soi comme l’a démontré un bon débat pendant deux jours au sein du groupe socialiste. Une majorité s’est dégagée pour, mais il ne faudrait pas maintenant que le désaccord sur la PMA vienne ternir l’unanimité sur le texte sur le mariage pour tous qui fait progresser notre pays. Ne gâchons pas cette belle victoire par un débat qui méritait mieux qu’un amendement. La gauche va devoir être totalement unie pour affronter la tempête de ceux qui refusent le mariage pour tous tout court, donc rassemblons nous sur l’essentiel.

Vous êtes favorable au mariage pour tous, mais opposé à la PMA. Pourquoi ce distinguo ?

Je me suis opposé à la PMA pour des raisons éthiques et politiques. Je suis un partisan de la liberté ordonnée : le droit au mariage pour tous, voire à l’adoption pour tous, est une liberté nouvelle. On peut tout à fait aimer et élever des enfants lorsqu’on est un couple homosexuel. Arrêtons l’homophobie ! Mais il faut un homme et une femme pour faire un enfant. L’exigence de l’égalité ne peut arraisonner la nature au risque de déboucher sur des problèmes compliqués pour notre société.

Vous craignez que la PMA n’entraîne à terme la gestation pour autrui (GPA) et légalise les mères porteuses ?

Le désir d’un enfant est infini, il est encore plus intense pour un couple homosexuel, femme ou homme, car il recèle en plus l’ultime demande respectable de normalité. Lorsqu’on ouvre la PMA pour les femmes, on sait qu’on ne résistera pas à l’exigence des hommes et que l’on débouchera sur la gestation pour autrui. Je suis féministe, je suis socialiste, mais je refuse la GPA et la marchandisation des corps. Pour y faire face on me répond qu’on va encadrer la PMA de façon stricte. Admettons ! Mais alors quid de la PMA pour les couples hétérosexuels  ? On supprime les critères ? Qui finance ? On met dans l’amendement que c’est interdit aux hommes homosexuels  ? Est-on sûr que c’est constitutionnel cette inégalité ? Il vaudrait mieux travailler le sujet.  Et au passage pourquoi être radical sur ce sujet et pas avancer sur le PACS ? N’y a-t-il pas là une inégalité  flagrante vis-à-vis du mariage en terme de droit ? Cela ne mérite pas un amendement ?

François Hollande s’en est remis à la « sagesse » du Parlement. Aurait-il dû arbitrer ?

On ne peut pas reprocher à Nicolas Sarkozy de s’être, sur tous les sujets, substitué à son gouvernement et à sa majorité, et reprocher au président Hollande de s’en remettre à la sagesse de l’Assemblée. C’est un débat important tranché par le vote de notre groupe mais qui nécessitait un débat entre nous.

Le texte pour la PMA doit-il être détaché du mariage pour tous et rattaché à la future loi sur la bioéthique ?

Tout ce qui permet le rassemblement des socialistes, de la gauche, et au delà du pays, est bienvenue. Il n’est pas anormal d’estimer que la PMA relève de la bioéthique et qu’il y a sur le sujet, la nécessité de l’extraire des passions.

19 Déc

1 Comment

Visite de François Hollande en Algérie : l’avenir comme objectif

par

logops
Harlem Désir, Premier secrétaire du Parti socialiste
Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire national à l’Europe et à l’international
 
À la tête d’une délégation de haut niveau, le président de la République, François Hollande, sera présent en Algérie les 19 et 20 décembre pour une visite d’État historique.
Le Parti socialiste espère que cette visite, qui vient clore l’année de commémoration du cinquantenaire de l’indépendance de l’Algérie, ouvrira une nouvelle ère dans les relations entre nos deux pays.
Un partenariat d’égal à égal dans les domaines politique, économique, industriel et stratégique devrait être scellé. Cette visite vient également contribuer à l’édification de l’indispensable espace d’échanges euro-méditerranéens.
Le Parti socialiste salue la volonté des chefs d’État français et algérien d’œuvrer conjointement en faveur d’un regard lucide et apaisé sur le passé et ses blessures afin de se tourner résolument vers l’avenir.

17 Déc

2 Comments

Sur l’antenne de Itélé

par

logoitele

D’abord la belle victoire sur le mariage pour tous. Le texte gouvernemental est satisfaisant. La PMA ouvre la voie à la gestation pour autrui. C’est un autre débat qui mérite mieux qu’un amendement fut-il socialiste.

Attendons pour voir et savoir si l’avancée Copé-Fillon est définitive. On nous a habitué à de nombreux rebondissements. Les conditions de l’accord sont-elles réunis ? Où s’agit-il pour Copé d’éviter le vote des parlementaires mardi et repartir de plus belle sous un autre prétexte. De toute façon ceci laissera des traces.

Les divergences sont grandes et l’amertume est palpable.