Mais occupons nous de l’Egypte !

par · 30 janvier 2013

lecaireegypte

Je suis consterné ! Une partie de l’avenir du bassin méditerranéen, de la sécurité du monde euro-méditerranéen se joue au Caire dans la fièvre révolutionnaire, l’anarchie, la violence et la décomposition de l’Etat… et ici tout le monde s’en fout !

Trop occupé à sa petite soupe dans son petit coin. Il n’est pas besoin d’être un historien des révolutions pour comprendre, lorsqu’on parcourt les rues du Caire, où l’on écoute les principaux leaders du Front du Salut National, que l’Egypte est entre une guerre civile et un Thermidor. Encore une fois le conflit pour le pouvoir entre l’armée, les Frères musulmans et la rue qui appuie l’opposition du Front du Salut National risque de dégénérer en guerre civile, en coup d’état, mais dans une région instable, Syrie, Irak, au bord du conflit, chiites, sunnites en Jordanie, sans oublier la Libye aux mains des seigneurs de la guerre. Le destin de l’Egypte commande celui de toute la région. Les jours qui viennent vont être décisifs. La réquisition de l’armée pour se substituer à la police en décomposition, la radicalisation de la rue avec l’irruption des Black blocs, l’intransigeance des frères sur la Constitution, tout cela est un cocktail explosif. Et l’Europe est au balcon. C’est suffisamment grave pour sortir le nez de nos querelles Picrocholines où l’on vibre sur l’avenir de la civilisation pour un mariage, alors que son destin se joue sur les bords du Nil…