Goodyear, les fonctionnaires, le retour au social

par · 31 janvier 2013

logogoodyear

Il ne faut certes pas opposer le social au sociétal. Mais parfois le social s’installe sans crier gare. Il y a quand même un grand décalage entre l’atmosphère de bocal à l’Assemblée Nationale sur le mariage pour tous et les dangers internationaux et sociaux que vit la France. Franchement la société politique surjoue l’avenir ou la modernité de la civilisation. Alors que des problèmes autrement plus complexes assaillent le pays. Il y a d’ailleurs une contradiction à vouloir à toutes fins un référendum sur le mariage et dire que le texte du gouvernement est un dérivatif pour masquer les problèmes sociaux. Qu’est-ce-que ce serait si on plongeait dans le débat référendaire ? La grève des fonctionnaires d’une part et la boucherie sociale de Goodyear de l’autre démontrent que la question des déficits et du chômage donc de la croissance reste la question majeure sur laquelle il faut mobiliser les énergies et l’attention.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Finalement, la polémique suscitée par la circulaire de Christiane Taubira est un mal pour un bien, car elle remet « l’enfant » au centre du jeu et du débat. Bien involontairement, elle rebat les cartes au bon moment, ni trop tôt, ni trop tard. Lorsque François Lamy dit  » on ne peut pas rendre les enfants responsables de ce que font leurs parents », on se demande s’il est responsable d’ encourager des parents à faire des enfants, par des moyens prohibés en France, et de faire ensuite valider leur filiation par la loi.