Une voie forte pour l’Europe

par · 5 février 2013

drapeaueurope

Le discours du Président de la République, François Hollande ce mardi 5 février devant le Parlement européen a été l’occasion d’un retour aux fondamentaux du projet européen.

Le Président français a, en amont du débat sur le budget pluriannuel de l’Union, appelé à plus d’ambition et à plus de solidarité. En pointant les risques de corrosion du projet européen par les égoïsmes nationaux, François Hollande n’a esquivé aucun sujet. S’il a su pointer les faiblesses et les dangers, s’il a su rappeler ce que devaient être les responsabilités, il a aussi proposé des solutions pour une autre Europe, pour notre Europe. La taxation des transactions financières, un gouvernement de l’euro, la mutualisation de la dette, des politiques de croissance durable, une agriculture soutenue et une politique cohésion maintenue. En évoquant la responsabilité de l’Europe sur la scène internationale, notamment dans les initiatives qui pourraient être prises au Proche-Orient, le Président français a appelé l’Europe à être au rendez-vous de la grandeur pour qu’elle soit utile au monde.

 

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Pour être utile au monde, l’Europe doit se structurer en une entité réelle et crédible, et passer des voeux aux actes. C’est le souhait exprimé et récurrent de tous les politiques, mais ça n’avance pas vite.
    On connaît les ravages des interventions de chirurgie esthétique « low cost » pratiquées dans certains pays étrangers proches de nous. Nombre de patientes françaises ont été piégées. Ne refaisons pas la même erreur avec les ovocytes. Des médecins français « commissionnés » comme des concierges d’hôtels … pour services rendus et pourvoyeurs de clientes … ça s’appelle du trafic !