Budget Européen: le Parlement européen s’oppose à l’austérité et il choisit la croissance

par · 13 mars 2013

parleuropeen

Le vote du Parlement européen sur le budget est sans appel. Avec une majorité de plus de 500 voix, les députés européens ont dit « non » au budget pluriannuel d’austérité qui avait été proposé sous la pression du couple « Merkeron » – l’alliance des conservateurs Merkel et Cameron.

Ce veto des députés européens rassemble aussi des conservateurs contre leurs propres gouvernements va obliger le conseil a revoir sa copie à la hausse.

Dans ce bras de fer l’ensemble des socialistes européens proposent des solutions pour un budget de solidarité, au service d’une croissance durable. Cela passe par l’augmentation du budget, par l’adoption de ressources propres et par la généralisation de la taxe sur les transactions financières.

Les gouvernements progressistes européens doivent agir ensemble au sein du Conseil pour tenir compte du vote des eurodéputés et pour obtenir un budget utile aux peuples d’Europe pour retrouver le chemin d’une croissance solidaire.

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    On a envie de rétorquer à Monsieur Niepceron que si quelqu’un a joué collectif dans les méandres du passé récent du PS, c’est bien Camba. Quant à sa liberté de parole, il la revendique. C’est clair et plus facile, quand on ne dit rien, on échappe à la critique. Quand Solférino fait silence, il faut bien qu’une petite musique se fasse entendre. La maison socialiste est en état d’hybernation et 50 % des Français qui ont voté Hollande sont déçus. Les militants PS sont-ils devenus autistes ? Camba devrait, au contraire, être encouragé et plébiscité d’aller au charbon dans tous les médias.

  2. Glogowski dit :

    Ainsi que par la flexibilité budgétaire (c’est-à-dire de pouvoir passer les crédits non consommés d’une année sur une autre ou d’en consommer plus une année « a1 » pour en consommer moins l’année « a3 » par exemple).