Le fanatisme ne passera pas

par · 17 mars 2013

hollandetoulouse

Il y a un an, l’équipe sauvage de Mohamed Merah laissait derrière elle du sang et des larmes. Il s’est attaqué à la République en tuant des militaires, en assassinant des enfants devant une école juive.

Nous n’oublierons jamais. Comme vient de le dire le Président Hollande aujourd’hui à Toulouse : « c’est la République qui a été agressée ». Dans nos quartiers du 19e arrondissement les drames de Toulouse et Montauban résonnent comme s’ils s’étaient déroulé chez nous.

Un Français a tué d’autres Français car ils étaient différents de lui par leurs engagements ou par leur religion.

Un an après, alors que les familles continuent à apprendre à combler le vide que ces atrocités ont créé, on cherche encore à savoir comment cela a pu arriver et tous les républicains sont déterminés à faire en sorte que cela ne puisse plus jamais arriver.

La République n’a jamais cédé devant le fanatisme, elle ne pliera jamais.