Partielle de l’Oise: l’avertissement

par · 18 mars 2013

2701manif

Évidemment les partielles ne sont jamais favorables au gouvernement. Évidemment l’effondrement de la participation renforce l’opposition. Évidemment l’UMP perd aussi des voix dans cette élection. Évidemment le PS plus le Front de gauche unis passaient devant le Front National. Évidemment le Front National ne fait pas son score national des dernières élections présidentielles.

Mais nous voilà contraints à faire barrage au Front National. Ce que l’UMP se refuse à faire dans le même cas de figure. Nous sommes éliminés du deuxième tour. Ce n’est pas sans rappeler 2002 en petit. Il faut se bouger. Il n’y a pas de mouvement contre. Il y a seulement absence de mobilisation. C’est ce que je n’ai eu cesse de dire depuis des semaines. Sans la mobilisation des nôtres les élections à venir seront rudes. Je crois nécessaire de dire où nous allons, ce que sera la France d’après. Et ce qu’est le socialisme du jour: la 3ème Gauche. Celle qui fait rimer efficacité et égalité et le durable avec le fiable.