François Hollande: une belle explication de gravure !

par · 28 mars 2013

fhfrance2

Une exigence: sortir de la crise en réduisant le chômage en « boostant » la croissance et une volonté d’apaiser. Une République exemplaire et capable de rassembler. Le Président se voulait au rendez-vous. Sérieux et serein avec du sang froid dans la crise, refusant d’être ballotté entre accélération et pause. Mais plus que tout, le refus de l’austérité en Europe et donc l’amorce d’une confrontation avec les conservateurs européens et son coeur Merkel-Cameron.

Les commentaires4 Commentaires

  1. topaz dit :

    Erreur de frappe. En décembre 2011

  2. topaz dit :

    Un peu la censure dans les commentaires de ce post ! Pourtant je ne suis pas journaliste, et beaucoup de Français ont eu le même ressenti que moi à chaud après l’émission ! Camba, vous vous improvisez l’avocat d’une cause perdue.
    Quant à mon commentaire « moeurs » soit. Mais il vaudrait mieux que l’intéressé ne réapparaisse pas dans le paysage politique. Des faits qui m’ont été confirmés par un haut dignitaire en poste au Maroc en décembre 2012. L’omerta et la présomption d’innocence … que le show continue !

  3. topaz dit :

    Quand on lit le JDD, on se demande, comme la plupart des Français, qui dirige notre beau pays … On n’a toujours pas compris ce qui a été fait depuis 11 mois, ce qui va être fait et comment on le fait. C’était votre souhait, Camba, exprimé le 11 mars dans la matinale de Canal + . C’était aussi ce que les Français attendaient jeudi soir de leur président. Le 1er ministre « socialiste » n’est même plus un collaborateur, il est un contradicteur (les retraites). Comme dirait le Général de Gaulle, l’heure est grave. Quand allez-vous enfin dire la vérité aux Français, cesser les incantations sur la croissance, la défausse sur l’héritage et le conservatisme européen, et passer à l’action avec courage, rigueur et détermination ? Avant un changement de couleur au parlement, ce serait bien !Dans son intervention, à ce propos, F. Hollande a aussi dérapé grave en disant que son but n’était pas de s’inscrire dans la durée …

  4. topaz dit :

    En ces temps difficiles, François Hollande devrait s’inspirer de Pierre Mendes-France, synonyme de choc dans l’action, pas dans la simplification ou la tergiversation, de choix stratégiques pour son pays et pas de confort pour son image.