Rencontre avec Peer Steinbrück

par · 5 avril 2013

rencontrespd

En marge de sa tournée française, le candidat du SPD à la chancellerie allemande, Peer Steinbrück a rencontré la direction du Parti socialiste hier avant d’avoir un long échange avec les militants du SPD de Paris.

Avec Harlem Désir, Jean-Louis Bianco et Philip Cordery, nous avec discuté avec Peer Steinbrück de la situation dans nos deux pays surtout écouté son sentiment sur l’Allemagne.

Il nous a assuré que le SPD était conscient de la difficulté de la tâche. Alors que les sociaux-démocrates sont majoritaires au Bundesrat du fait de leurs victoires dans la quasi totalité des élections locales qui les ont placés à la tête de la majorité des Länder – et qu’ils ont également conquis avec les Verts les principales villes du pays – ce n’est pas suffisant. Pour autant, et malgré les apparences, les Allemands sont très conscients de l’extrême impopularité d’Angela Merkel qui apparaît aux yeux des peuples européens comme une véritable « Mère la rigueur ». L’austérité a un visage, celui de la chancelière conservatrice.

Peer Steinbrück a indiqué comment la presse allemande attaquait le SPD en critiquant la politique avec François Hollande. Ce qui est le signe que l’alternative au conservatisme de « Merkeron » est le progressisme de François Hollande et des sociaux-démocrates européens.

Nous avons rappelé au SPD qu’une nouvelle génération de députés français est souvent germanophone et que le PS se mobiliserait pour aider les sociaux-démocrates dans leur campagne car si comme Martin Schulz nous préférons une Allemagne européenne à une Europe allemande, l’Europe a surtout besoin d’une Allemagne dirigée par une majorité social-démocrate.