Le sentencieux Alain Juppé nous fatigue

par · 29 avril 2013

sarkozy

Toujours droit dans ses bottes l’ex adjoint de l’ancien Maire de Paris Jacques Chirac, nous fait l’honneur de nous dire où est le partage des eaux sur l’Allemagne.

Alors que pense t-il de la déclaration de Nicolas Sarkozy à Metz, mais aussi à Caen et à Nice ? :  « (…) Car la France n’a jamais cédé à la tentation totalitaire. Elle n’a jamais exterminé un peuple. Elle n’a pas inventé la solution finale, elle n’a pas commis de crime contre l’humanité, ni de génocide ».

Alors je demande solennellement à Alain Juppé, François Fillon et Jean-François Copé de condamner les propos de Nicolas Sarkozy. Nous sommes au coeur de l’imposture de l’UMP. Claude Guéant bien mal en point, Henri Guaino, n’avaient pas de mots assez durs sur l’Allemagne. François Baroin devant la Commission des finances s’offusquait de l’intransigeance de l’administration allemande. Et aujourd’hui ils se drapent dans le respect de l’amitié franco-allemande. Eh bien Messieurs, soyez cohérents, vous avez applaudi aux propos de Nicolas Sarkozy, eh bien condamnez maintenant !

Les commentaires1 Commentaire

  1. merlemoqueur dit :

    Il ya souvent quelque nostalgie des valeurs de Vichy parmi certains ténors de la Droite; l’apologie de la collaboration soumission à la politique conservatrice allemande en est un exemple !!!