Après le Maire de Paris, la Maire des Parisiens

par · 29 mai 2013

anne-hidalgo

Bertrand Delanoé sur le départ, Anne Hidalgo est sur l’avant scène. C’est une page qui se tourne. A l’évidence Bertrand Delanoé voulait incarner Paris tout en satisfaisant les Parisiens. Anne Hidalgo veut satisfaire les Parisiens pour incarner Paris. Ce pari de la proximité c’est « l’Anne touch » de sa campagne à Paris. C’est son avantage, sa marque, son ancrage à Paris. C’est la grande différence avec NKM. Cette dernière vient par le haut pour servir son destin alors que Anne Hidalgo vient du terrain pour servir les Parisiens. NKM est une candidature hors sol, un paravent pour cacher les dissensions de la droite parisienne. Elle est trop à gauche pour la droite, et trop à droite pour la gauche. Quant à son programme il viendra, dit-elle sans rire, après son élection dans les primaires. Mais la présence de Bernadette Chirac à ses côtés vaut tous les programmes. Ils veulent tous revenir: « On est de retour » disent-ils. Voilà leur programme. Et ils osent parler d’héritière alors qu’à Longjumeau NKM a imposé son héritière, sa première adjointe, Sandrine Gelot-Rateau. Et puis l’héritage de la majorité vaut mieux que le retour aux années Chirac. Il faut un avenir à Paris. Il faut maintenant faire le pari Hidalgo.