USA: suspension des négociations

par · 30 juin 2013

logonsaSi les révélations sur les écoutes américaines des institutions européennes s’avéraient exactes, alors il faudrait a minima suspendre les négociations du traité de libre échange transatlantique. Incorrigible Amérique qui pense que son bon droit lui permet tous les droits. Peut-on croire que la lutte contre le terrorisme nécessitait l’écoute de parlementaires européens, voire du Conseil. Henry Kissinger disait « l’Europe quel numéro de téléphone ? » Visiblement les USA l’ont trouvées. On peut d’ailleurs se demander si les écoutes s’arrêtent aux domaines européens. L’Europe se déconsidérerait si elle passait l’éponge. Si la confiance n’est pas là aucune raison de Traiter.

Les commentaires1 Commentaire

  1. lamuledupape dit :

    La lucidité implique de s’interroger également sur le très probable espionnage économique et sur l’espionnage des centres de recherche européen avec l’aide des mêmes outils.
    Le bon sens demanderait la création d’outils européens permettant de s’affranchir de tweeter, skype, facebook… de la même façon que qwant permet de ne plus utiliser google.
    Les chinois, prudents, les ont déjà réalisés, probablement pour les mêmes raisons et imposés aux utilisateurs chinois.

    Y-a t’il une réelle autonomie politique européenne vis à vis des USA le permettant ?