Mois juillet 2013

30 Juil

3 Comments

Israël-Palestine : Reprise des négociations de paix

par

drapeau_israelien-palestinienIl faut se réjouir de la reprise des négociations de paix entre Israël et la Palestine après trois années de suspension, et saluer également la détermination du secrétaire d’Etat américain John Kerry à réunir les deux parties, s’appuyant sur l’action de la diplomatie européenne, et particulièrement celle de la France, avec ses partenaires du Quartette pour le Proche-Orient.

Les socialistes ont toujours été convaincus qu’une paix durable entre les deux peuples et dans l’ensemble de la région ne pouvait être obtenue que par la création d’un Etat palestinien viable et souverain, vivant aux côtés d’Israël, dans la paix et la sécurité. Les éléments pour parvenir à un accord final sont connus et sur la table des négociations depuis plusieurs années.

Il est temps que les dirigeants israéliens et palestiniens fassent preuve de volonté, de détermination et de clairvoyance pour mettre fin à un drame qui a duré trop longtemps. Une paix définitive incluant la création d’un Etat palestinien à côté d’Israël sera non seulement une grande révolution qui bouleversera le visage politique de la région, mais également un coup sévère, sinon mortel, contre le terrorisme, un encouragement pour la démocratie et l’amitié entre les peuples, et un facteur du développement des pays de la région.

Je tiens à réaffirmer mon soutien et ma solidarité avec les peuples israélien et palestinien dans la recherche d’une solution de paix définitive.

30 Juil

Commentaires fermés sur Jean-François Copé: la droite coloniale

Jean-François Copé: la droite coloniale

par

copéOn peut s’interroger sur ce qui a poussé Copé à accepter une conférence rémunérée à Brazzaville. L’homme était déjà « borderline » avec les vacances chez Takieddine, la montre du même et son carnet d’adresses de Ministre reconverti en avocat d’affaires. Mais qu’est-ce qui peut pousser un patron, même par intérim, d’un parti d’opposition à accepter ce genre de pratiques ? Sa défense : les 30 000€ c’était pour son défraiement résume le personnage. Il y a là tout le mépris de celui qui ne réfléchit même pas qu’il va en Afrique et qu’une telle note de frais peut être choquante au regard de la pauvreté régnante. C’est l’esprit colonial très en vogue en ce moment. L’apport de la civilisation aux peuples ignorants vaut tous les émoluments. Quand on pense que mensonge pour mensonge, Monsieur Copé n’a même pas pensé à dire que c’était au profit de la campagne financière de l’UMP. Cela ne lui a pas effleuré l’esprit. Car c’est cela l’esprit colonial.

26 Juil

9 Comments

DSK proxénète: insensé

par

dskIl est de bon ton, au gré de sa carrière, de lâcher amis proches ou camarades. Ce n’est pas mon genre. Non que je ne puisse pas être sévère, DSK le sait! Dominique Strauss-Kahn a surement des défauts, des faiblesses, des failles, mais proxénétisme franchement! Cela ressemble tellement à un préjugé que l’on ne peut y adhérer. Cette décision malgré le réquisitoire du Parquet préconisant la relaxe était attendue. Les juges sûrs de leur prise pouvaient-ils faire autrement au regard de leurs pairs, voir de leurs préjugés? Je ne l’ai jamais pensé.

Cela n’a plus aucune importance politique, ni pour le Parti socialiste, ni pour la gauche. Mais cela en a une pour l’homme et ses proches. Ce n’est pas juste, mais triste et insensé pour tous ceux qui vont vivre ce moment sous la voracité médiatique. On renvoie à une réputation trouble de mœurs et une attitude envers les femmes. Cela méritait-il un procès pour proxénétisme, surtout pour quelqu’un qui en a déjà payé le prix ? Qui peut le croire ?

catégorie Actualité, Ecrits, Expressions

Tag

26 Juil

Commentaires fermés sur Egypte: recherche stabilité résolument

Egypte: recherche stabilité résolument

par

egyptemorsimanifAujourd’hui encore, des manifestations distinctes et des heurts ont opposé au Caire des partisans et des adversaires du président déchu Mohamed Morsi. Depuis les manifestations du 30 juin, le renversement du président égyptien le 3 juillet, les violences causées alors à travers le pays dont la cinquantaine de morts le 8 juillet devant la Garde républicaine, et en additionnant la quarantaine de victimes des attaques de djihadistes dans le Sinaï et des attentats contre la communauté copte, ce sont plus de 200 personnes qui ont perdu la vie ce mois-ci en Egypte sous le coup de ces violences.

Pourtant, en dépit de cette instabilité qui caractérise la transition post-Moubarak, une forme de stabilité s’instaure. Malgré les morts, les Frères musulmans n’appellent pas à l’insurrection ni à la guerre civile, et ils prônent une contestation pacifique. Parmi eux, certains pourraient être prêts à des compromis et trouver les contours d’une solution politique, à l’instar de l’ancien Premier ministre de M. Morsi qui réclame en échange de négociations une levée de l’isolement de son président et la libération des Frères musulmans détenus. Il est vrai que la répression maintenue sur les cadres de la Confrérie ne facilite pas la concorde nécessaire à l’élaboration de la nouvelle Constitution. Le président déchu fait aujourd’hui l’objet d’un placement en détention préventive sous l’accusation de collaboration présumée avec le Hamas à l’époque du régime de H. Moubarak.

Les Frères musulmans voient dans ces accusations un « retour en force de l’ancien régime ». Au contraire, le Front du 30 juin a plutôt illustré une capacité inédite de la rue à éviter un tel retour. Peut-être bien que M. Morsi paie là sa proximité affichée avec le Hamas et ses appels au djihad en Syrie, ce qui est un autre sujet.

Pour le reste, ce que tente de réaliser le gouvernement intérimaire et technocratique en place, c’est exactement ce que M. Morsi n’a pas voulu faire et ce pour quoi le mouvement pluraliste et populaire « Tamarrod », qui a initié sa chute, l’a puni : permettre les débats nationaux pour rédiger la Constitution, préparer une loi électorale juste et respectueuse de la diversité, gouverner avec compétence et transparence, redresser l’économie et l’industrie du pays.

Le gouvernement intérimaire a lancé le processus de révisions constitutionnelles, a fixé ses priorités portant sur la réconciliation et le redressement du pays, a pris avec l’armée des mesures pour restaurer la stabilité à ses frontières et la sécurité des personnes. Cela fait beaucoup à prouver pour les 6 à 9 mois où il devra être en place. Tandis que le « Front du 30 juin », ce « vigile » veillant au respect des objectifs de la révolution de 2011 et à la réussite de la transition démocratique, il reste en alerte en cas d’engagements non tenus, sous le regard de l’armée qui ne tient pas forcément à se poser en ultime recours pour se retrouver aux commandes du pays…

25 Juil

1 Comment

Tunisie: le Parti socialiste dénonce l’attentat commis contre un opposant politique

par

MohamedBrahmiLe Parti socialiste a appris avec effarement l’assassinat aujourd’hui du député de l’Assemblée nationale constituante, Mohamed Brahmi. Après l’assassinat de Chokri Belaïd, le 6 février 2013, c’est une seconde figure de l’opposition tunisienne qui tombe sous les balles.

Le Parti socialiste dénonce cet acte odieux contre la démocratie tunisienne. Il appelle les autorités tunisiennes à prendre les mesures urgentes pour appréhender les auteurs de ce nouveau crime politique. Celui-ci démontre tragiquement que les autorités doivent être davantage vigilantes face aux éléments qui menacent la stabilité de la Tunisie et sa consolidation politique et institutionnelle.

 

24 Juil

Commentaires fermés sur Bourdouleix le symptôme

Bourdouleix le symptôme

par

Le député-maire de Cholet est au cœur d’une polémique significative. Si nous rapprochons le « débat  » autour de Trappes et la sortie du maire de Cholet sur les gens du voyage, nous mesurons la lepenisation des esprits sur lequel surfe le Front National. Sans être gramscien, on comprend que c’est une culture, une lecture qui prépare le politique. La haine de l’autre est à la hausse, encouragée par des politiques inconscients et pyromanes. Petit à petit le refus de ce qui est différent s’installe. S’il n’y a pas eu de mai 68 des droites, il y en a bien un: le Mai 68 rampant de l’extrême droite. Ce mouvement a pris son essort avec le discours de Grenoble de Sarkozy. Car c’est à ce moment précis que la stigmatisation a obtenu l’onction présidentielle. Depuis, les digues sont rompues. Ne parlons pas de la présidentielle marquée par l’axe droitier de Sarkozy et le résultat de Marine Le Pen. Et ce qui était hier impossible, est aujourd’hui dans le domaine commun.

Alors de glissements en dérapages, encouragés par démagogie par certains politiques, l’union des propos entre la droite et l’extrême droite poursuit son oeuvre. Chacun croyant se faire bien voir d’un électorat excédé y va de son mot ou sa phrase, et petit à petit la République s’abîme. Dans une France où une partie de la droite partage les réflexes de l’extrême droite, et où à gauche l’on est fatigué de combattre, il y a fort à parier que ce qui était marginal devienne la norme. Les affaires, le chômage, la récession, les difficultés de toute sortes, la perte de repères, la radicalisation à droite de la droite, tout cela ne sent pas bon et annonce un pic national populiste dont Monsieur Bourdouleix est le symptôme.

 

23 Juil

Commentaires fermés sur Utilisation et vente de pétards et artifices de divertissement : question à Monsieur le Ministre de l’Intérieur

Utilisation et vente de pétards et artifices de divertissement : question à Monsieur le Ministre de l’Intérieur

par

mortier

Question publiée au JO le : 23/07/2013 page : 7702

M. Jean-Christophe Cambadélis attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur la recrudescence de l’utilisation de pétards et artifices de divertissement en période estivale et plus particulièrement sur la facilité qu’ont certaines personnes à se les procurer dans les commerces de proximité mais surtout sur l’Internet. En effet, depuis quelques années, l’utilisation inconsidérée de ces pétards et autres mortiers est devenue monnaie courante, générant troubles à la tranquillité publique mais aussi atteintes aux biens et aux personnes. Le prix très attractif et le faible contrôle des fournisseurs mais également des acheteurs (âge et présentation d’un certificat de qualification ou d’un agrément préfectoral) rendent l’achat de ces engins très aisé. Par ailleurs, les différents arrêtés préfectoraux pris sur l’ensemble du territoire ainsi que les messages de prévention diffusés par les municipalités ne permettent pas particulièrement de prévenir les accidents et les troubles à l’ordre public. C’est pourquoi il lui demande d’interdire sur l’ensemble du territoire la cession à titre onéreux ou non ainsi que l’utilisation de ces artifices aux personnes n’étant pas titulaires d’une autorisation préfectorale. Il demande également le renforcement du contrôle des acheteurs et fournisseurs sur l’internet ainsi que le renforcement de l’arsenal réglementaire en matière de vente, d’utilisation et de transport de pétards.

 

Réponse publiée au JO le : 07/01/2014 page : 264

La directive européenne n° 2007/23/CE du 23 mai 2007 harmonise les législations nationales des artifices de divertissement. Elle permet d’interdire, pour des raisons d’ordre public, la commercialisation des artifices des catégories 2 et 3. Elle permet également, toujours pour des raisons d’ordre public, de limiter la commercialisation des artifices de catégorie 1 aux majeurs. Chaque pays membre a transposé cette directive au regard des particularismes nationaux. Le décret n° 2010-455 du 4 mai 2010 relatif à la mise sur le marché et au contrôle des produits explosifs transpose la directive européenne en droit français, limitant la vente des artifices de catégorie 2 et 3 aux majeurs, et ceux de catégorie 1 aux mineurs de plus de 12 ans. Les artifices de catégorie 4 ne peuvent être vendus qu’aux personnes possédant des connaissances particulières relatives aux produits, en étant titulaires d’un certificat de qualification. Le décret n° 2010-580 du 31 mai 2010 relatif à l’acquisition, la détention et l’utilisation des artifices de divertissement et des articles pyrotechniques destinés au théâtre réserve les artifices de catégorie 2 et 3 destinés à être lancés par un mortier aux majeurs titulaires d’un agrément préfectoral. En cas de risque de trouble de la tranquillité publique, lorsque les circonstances locales le justifient, le maire et le préfet de département, agissant dans le cadre de leurs compétences respectives, peuvent restreindre la vente, l’utilisation, le port et le transport d’artifices de divertissement aux particuliers. Ces restrictions adaptées au contexte local permettent de limiter le nombre d’accidents survenus avec ces produits. Les artifices de divertissement font donc l’objet d’une réglementation stricte. La directive européenne n° 2007/23/CE du 23 mai 2007 sera abrogée le 1er juillet 2015 par la directive européenne n° 2013/29/UE du 12 juin 2013 relative à l’harmonisation des législations des États membres concernant la mise à disposition sur le marché d’articles pyrotechniques. Ses dispositions portent sur l’harmonisation des législations des états membres relative à la mise à disposition sur le marché d’articles pyrotechniques, sur l’établissement de règles visant à assurer la libre circulation des articles pyrotechniques dans le marché intérieur tout en assurant un niveau élevé de protection des consommateurs, de leur santé, de la sécurité publique et de l’environnement. Il n’y a pas de modification portant sur les catégories des artifices de divertissement et sur les âges à partir desquels les particuliers pourront se procurer des produits, en fonction de leur catégorie. Comme la directive européenne n° 2007/23/CE du 23 mai 2007, la directive du 12 juin 2013 prévoit la prise en compte des coutumes et traditions culturelles dans chaque état membre, qui pourra prendre des mesures nationales visant à limiter, pour les particuliers, l’utilisation ou la vente de certaines catégories de feux d’artifices pour des raisons de santé ou de sécurité. Par ailleurs, le Gouvernement a été sollicité par la Commission européenne dans le cadre du nouveau paquet « sécurité des produits et surveillance du marché » pour proposer un ensemble de bonnes pratiques et des pistes destinées à mieux encadrer la vente sur Internet de certains produits, notamment les artifices de divertissement. La Commission européenne, dans le cadre d’un plan d’action, envisage d’élaborer un guide de bonnes pratiques pour ce type de vente. Des échanges interministériels, notamment avec le ministère de l’écologie (direction générale de la prévention des risques), sont actuellement en cours sur ce point. Leurs conclusions feront l’objet d’une synthèse, élaborée par le ministère du redressement productif (direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services), qui sera transmise aux services du Premier ministre. Ces éléments ne constitueront toutefois qu’un ensemble de propositions adressées à la Commission européenne dont la nécessité d’un affichage clair, sur les sites internet concernés, des restrictions de vente, et la clarification des obligations du vendeur à distance pourraient faire partie.

 

23 Juil

Commentaires fermés sur UNION !

UNION !

par

urneL’unité est une impérieuse nécessité pour la défense du modèle municipal de la gauche, je l’ai déjà écrit, mais aussi pour bloquer la montée du FN. Tous ceux qui se déclarent anti-frontistes doivent faire de la bataille de l’union la première arme de ce combat. En effet, l’irruption massive dans l’espace public du front aura au plan électoral comme moteur, l’abstention et la division. Ne pas réaliser l’union au nom de désaccords nationaux est une erreur. Et les conséquences seront sur le plan politique incalculables pour les années à venir. Y compris pour ceux qui veulent changer ou voir évoluer la politique de la gauche. Car la percée du front et son installation auront aussi des conséquences économiques chez les investisseurs. Mais la réalité de la progression du front et la potentielle union avec l’UMP dessinera un paysage contraignant pour toutes les forces de gauche. Alors s’unir c’est tout à la fois : faire barrage aux frontistes, défendre notre modèle et se prémunir d’une situation contraignante dans la France à venir.

22 Juil

Commentaires fermés sur Guinée : le Parti socialiste souhaite vivement que les autorités veillent à la sécurité des personnes et des biens

Guinée : le Parti socialiste souhaite vivement que les autorités veillent à la sécurité des personnes et des biens

par

Entre les 15 et 17 juillet, des violences intercommunautaires meurtrières dans le sud-est de la Guinée ont entraîné la mort d’au moins 58 personnes et blessé plus de 160 autres.

Le Parti socialiste déplore cette explosion de violence et adresse au peuple guinéen toutes ses condoléances. Le PS souhaite vivement que les dirigeants guinéens garantissent la sécurité des personnes et des biens, fassent respecter l’état de droit et maintiennent des conditions propices pour des élections législatives démocratiques et pacifiques le 24 septembre 2013.

21 Juil

Commentaires fermés sur Vivement le prochain Tour Froome !

Vivement le prochain Tour Froome !

par

logotdf2013Mieux que Armstrong, Ullrich, Bjarn Riis, Pantani, Michael Rasmussen, Floyd Landis et bien sur Contador. Son accélération dans le Ventoux restera dans les annales comme cette image de Armstrong après une accélération phénoménale dans les Pyrénées, s’arrêtant, se retournant et d’un regard jaugeant Ullrich avant d’écraser la course.

Bon, Froome n’est pas pour autant dopé. C’est tellement évident que la salle de presse a explosé de rire à son coup de force. Quand à son lieutenant Richie Porte, son aller-retour jusqu’à sa voiture sur l’Alpe d’Huez pour surmonter une fringale de son leader m’a fait rire. Alors évidemment Christian Prudhomme a raison: les organisateurs du Tour ne sont pas des truands. Ils sont des organisateurs de spectacle. Et dans un spectacle on ne s’interroge pas à savoir si les chanteurs sont shootés. Mais pour moi qui n’aie pas raté un tour depuis 1959, où à 8 ans je découvrais au bord de la route les forçats de la boucle, moi qui suis capable de me réveiller dans la nuit pour regarder à Shanghai l’arrivée d’une étape, je n’ai pas aimé ce centenaire où Froome fut lui aussi hors norme. L’année du déclassement de Armstrong et le refus de donner la victoire à ses seconds, voir Froome faire son numéro, puis ralentir à l’oreillette parce-qu’il en faisait trop, je n’ai pas aimé. Voir Quintana gagnant grâce aux Sky sur un Contador n’ayant pas trouvé viande à son goût, cela n’a pas retenu mon attention malgré l’envie de raconter la légende du petit colombien allant à l’école à 10 km en vélo dans la montagne.

Bon attendons le match Wiggins – Froome l’année prochaine dans un tour « propre » évidemment. Je serais là ! Rigolant aux déclarations de Prudhomme mais excité à la bagarre tactique, stratégique, humaine et surhumaine à venir.