Irak: rencontre avec le Ministre des affaires étrangères d’Irak, Hoshyar Zebari

par · 12 juillet 2013

rencontreirakjccMa rencontre avec le ministre des affaires étrangères d’Irak, Hoshyar Zebari, est venu confirmer mes craintes sur les conséquences potentielles du conflit syrien en Irak. Celles-ci pourraient se traduire par une exacerbation du conflit entre les composantes sunnite et chiite du pays, qui est déjà marqué par une rude confrontation entre ces communautés. La guerre en Syrie, ses conséquences sécuritaires, humanitaires et économiques déjà visibles au Liban ou en Jordanie, le soutien de l’Iran au tyran syrien, l’insécurité vécue par Israël, l’incapacité des acteurs de la région (Turquie, pays du Golfe) à prendre des décisions déterminantes pour y mettre fin, tout fait craindre le pire pour l’avenir de l’Irak. Pourtant, en dépit d’un système politique incomplet en Irak et d’une Constitution pas appliquée dans sa demande essentielle, soit l’établissement d’un système fédéral, il ne faut pas désespérer de la capacité du peuple irakien à poursuivre la consolidation de sa démocratie. En dépit des extrémistes de tous bords qui cherchent à bénéficier du chaos qui s’installe dans la région, il ne faut pas douter de la volonté du peuple irakien à œuvrer en faveur de sa cohésion nationale. Pour aider la stabilité de l’Irak et sa démocratie, imparfaite mais dynamique, l’urgence est de mettre fin au conflit syrien et d’empêcher qu’un conflit généralisé n’entraîne dans toute la région une lutte inter-confessionnelle et des bouleversements aux conséquences innombrables et dramatiques.