CÔTE D’IVOIRE: une nouvelle chance donnée à la réconciliation

par · 6 août 2013

Alassane_OuattaraLa justice ivoirienne a accordé hier la liberté provisoire à quatorze détenus proches de l’ex-chef d’Etat et co-fondateur du Front populaire ivoirien (FPI) Laurent Gbagbo, qui est lui détenu par la Cour pénale internationale. Ces personnes libérées, dont le président du FPI et aussi le fils de L. Gbagbo, restent poursuivies pour les violences commises suite au scrutin présidentiel du 28 novembre 2010.

Je salue cette décision importante, qui se rajoute à plus de 80 autres libérations provisoires autorisées ces deux dernières années pour les mêmes charges. Je saisis cette occasion pour encourager le président Alassane Ouattara de continuer dans la voie de la réconciliation nationale, qu’il a lui-même mise à l’ordre du jour de la Côte d’Ivoire.