Le Front National: l’ami des dictateurs

par · 3 septembre 2013

lepenMarine Le Pen s’est violemment prononcée contre toute intervention en Syrie, même avec des preuves. Le Front National est toujours prompt aux ratonnades symboliques contre les immigrés, surtout s’ils sont musulmans, mais d’une complaisance absolue envers les dictateurs en général et arabes en particulier. Hier c’était la défense de Saddam Hussein quand celui-ci a envahi le Koweit. Le soutien à Ben Ali en Tunisie ne faisait pas de doute et aujourd’hui c’est Bachar-El-Assad. Et on se souviendra du soutien à Slobodan Milosevic. Le Front National est décidément l’ami des dictateurs pour ceux qui en doutaient encore.