Fête de la rose de la fédération socialiste du Tarn

par · 14 septembre 2013

albiJean-Christophe Cambadélis était aujourd’hui l’invité de la fédération socialiste du Tarn. Vous trouverez ci-dessous le verbatim de son intervention:

L’alliance UMP-FN est en marche, c’est ce que j’ai plaidé devant plusieurs centaines de militants lors de la fête de la Rose de la fédération socialiste du Tarn. En cette journée du patrimoine visiter le département de Jaurès s’imposait pour un socialiste.

« Ce week end c’est le dialogue du berger et de la bergère. (…) François Fillon conscient de la radicalisation à droite de l’UMP et de son électorat en tire une conclusion toute électoraliste : il n’y a pas d’avenir à l’UMP si on n’assume pas sa droitisation (…) non loin de là les élites frontistes répondent « nous ferons l’alliance au cas par cas » (…). Ainsi la droite institutionnelle prépare les esprits aux alliances. Tout en espérant garder le manche (…) passant allègrement du « ni ni » au « et et », François Fillon efface la xénophobie anti républicaine frontiste ramenée à un sectarisme. (…) La droite ne commet pas seulement une faute à propos des valeurs. Elle ouvre la porte de son électorat au Front National. Nul doute que l’on se souviendra de ce week-end (…). Pour l’instant nul ne trouve à redire sur ce débordement à droite de Fillon. Voilà la gauche prévenue, jouant serré dans le redressement de la France entre lutte contre les déficits, sanctuarisation de l’école, la sécurité, la justice et relance de la croissance. Elle comprend tout à coup que s’ouvre un nouveau front. Celui de la défense de la République et du modèle municipal de la gauche que l’extrême droite et la droite concurrents convergents veulent faire sauter (…). Ici à Albi vous savez ce que coûte la division de la gauche dans une élection. Mais cela peut coûter très cher quand la France est en jeux (…) ».

Les commentaires1 Commentaire

  1. fabre didier dit :

    jean christophe j’étais à la fête de la rose à albi , j’ai écouté ton intervention , et les intervenants , je suis très inquiet pour l’avenir politique de notre pays , j’ai peur que vous n’écoutiez pas attentivement les militants de base eux entendent les gens autour d’eux être mécontent déçus de la politique actuelle , trop proche de ce pouvoir banquier qui mène l’Europe , le peuple veut plus de justice sociale , il veut que l’insécurité recule moins d’imposition « exemple il serait juste que toute personne qui prenne sa retraite puisse avoir l’équivalent du smic que toute personne qui se retrouve en maison de retraite paye en fonction de sa retraite ! voila des pistes à étudier ,
    cordialement didier « section ps de lisle sur tarn