Syrie : une étape importante a été franchie au Conseil de sécurité

par · 28 septembre 2013

onuLes membres du Conseil de sécurité des Nations unies ont adopté cette nuit la résolution 2118 qui met le régime syrien devant ses obligations de destruction de son arsenal d’armes chimiques

Le Parti socialiste salue cette avancée diplomatique importante après deux ans et demi de blocage au niveau de l’instance suprême de l’ONU, et alors que le régime a longtemps nié la possession et l’usage d’armes chimiques. Cette Résolution constitue l’aveu de la responsabilité du dictateur Bachar Al-Assad dans l’attaque chimique contre son peuple.

Le Parti socialiste se félicite que la position ferme de la France ait été écoutée. Désormais, le régime cruel et illégitime de Bachar Al-Assad est contraint à subir des mesures coercitives en cas de non respect de ses obligations vis-à-vis de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Aujourd’hui, la communauté internationale doit tout faire pour imposer une solution politique en Syrie qui tournera la page du despote syrien et de son régime.

Les commentaires1 Commentaire

  1. poilàgratter dit :

    La destruction des armes chimiques de la Syrie est une excellente nouvelle pour la paix du Moyen-Orient.
    Une signature simultanée de l’abandon des armes nucléaires par l’Iran et par Israël serait un facteur de paix encore plus important.