Lampedusa: 300 morts dans l’indifférence

par · 4 octobre 2013

lampedusaLes centaines de corps ballotés par les flots sont le résultat le plus tragique de l’absence de collaboration entre les deux rives de la Méditerranée. Voilà où on échoue quand on abandonne ce sujet à la dérive et quand la Commission démissionne, une fois de plus, une fois de trop.

La destinée de la Méditerranée n’a jamais été d’être un cimetière où on enterrerait la civilisation, mais à l’inverse le berceau de cette civilisation.

Y-a-t’il si peu d’humanité pour que l’Europe se ferme au point de tourner le dos aux malheureux qui fuient la misère et la guerre dans leur pays ?

Le silence des autorités européennes les condamne – ce grand marché d’une puissance économique, l’Union européenne, qui lui permettrait de jouer un rôle déterminant dans la solidarité entre les peuples.

Jusqu’à quand monsieur Barroso abuserez-vous de votre indifférence ?

« Si nous voulons que tout reste tel que c’est, il faut que tout change » disait le jeune Tancrède du Guépard. Si en effet nous voulons que l’Europe demeure ce qu’elle prétend être, alors il faut qu’elle changer pour qu’elle soit réellement à la hauteur de son idéal.