Plus jamais de Lampedusa

par · 12 octobre 2013

un-bateau-de-migrants-fait-naufrage-entre-malte-et-la-sicileEst-ce le début d’un sinistre feuilleton ?

Hier, un nouveau naufrage a causé la mort de plus d’une centaine de malheureux qui fuyaient la misère de leur pays. Alors que l’Europe a pris la mesure du drame qui se joue en Méditerranée avec ces esquifs qui peuvent à tout moment se briser, une nouvelle tragédie vient rappeler l’urgence d’une coopération euro méditerranéenne dont on s’aperçoit qu’il s’agit non seulement de coopération économique, mais aussi d’une question de vie ou de mort.

La vérité est que tous les jours ce genre de drame se produit dans des conditions similaires, même s’il y a parfois moins de morts, souvent hors de vue des agences de presse.

Hier matin, au cours de la réunion de la présidence du Parti socialiste européen, plusieurs intervenants, notamment Grecs, Suédois, Espagnols ou encore Britanniques, ont pris la parole pour évoquer l’urgence d’une initiative européenne pour résoudre, pas seulement à court terme, mais aussi dans la durée cette question alors que seuls les populistes pensent que la seule solution est de fermer les yeux, tourner le dos et verrouiller les frontières.

J’appelle les dirigeants de l’Union européenne à réagir au plus vite avant que d’autres drames se produisent. Le débat est simple : il faut intégrer autant que possible, aider autant que souhaitable et sécuriser autant que nécessaire.

catégorie Actualité, Europe

Les commentaires1 Commentaire

  1. poilàgratter dit :

    L’exploitation de la misère et des guerres :

    Les drames causés par l’immigration clandestine diminueront si les différents Etats et l’Europe s’attaquent aux causes et non aux conséquences :

    1) Si l’Europe se préoccupait plus efficacement et plus rapidement de la lutte contre les paradis fiscaux et du blanchiment, les mafias ne s’enrichiraient pas aussi facilement en transportant des candidats à l’immigration vers l’Europe.

    2) Si l’ensemble des religions ne prônaient pas une politique nataliste sans limites, la misère des pays en voie de développement ne serait pas si grande. On préfère critiquer la politique de l’enfant unique de la Chine plutôt que l’interdiction américaine à toutes les ONG effectuant une politique de planning familial de lever des fonds aux USA