Au secours Nicolas Sarkozy revient !

par · 4 novembre 2013

sarkoPar petites touches à chaque fois qu’un prétendant de son camp s’avance, Nicolas Sarkozy dessine son retour.

Ce sont autant de cailloux blancs : la création des amis de Nicolas Sarkozy dès les premières velléités de François Fillon au lendemain de la défaite, le jeu de  « qui je reçois, qui je ne reçois pas »  pendant les primaires conduisant quasiment à la scission. Avec en prime les propos belliqueux sur la Syrie, manifestant aux combattants qu’il était au-dessus de tout cela. Résultat : Hors jeu de Jean-François Copé, Alain Juppé abîmé et Xavier Bertrand satellisé.

Puis l’interview dans Valeurs actuelles pour banaliser la sortie de François Fillon réunissant ses troupes à la Mutualité. Excédé, l’ancien Premier ministre décida de franchir le Rubicon en se présentant aux primaires y compris contre Nicolas Sarkozy. Ce dernier n’eut même pas à bouger car  François Fillon s’apercevant que les centristes s’unissaient décida tout à trac de virer à droite en n’excluant plus de voter FN avant de se rétracter. Alain Juppé fit savoir sur les ondes sa disponibilité au cas où, et Direct 8 présente via une Roselyne Bachelot tout à coup sarkozysée la vie intime de Nicolas Sarkozy style les derniers jours de l’Elysée.

L’UMP qui perd toute identité propre face au FN reprenant ses thèmes. L’UMP qui refuse de faire l’inventaire de Nicolas Sarkozy. Tout milite pour le retour de l’ancien président en faux détachement et vrais impatiences. Nicolas Sarkozy s’est permis de dire récemment : « certains ministres dans mon gouvernement auraient énormément souffert. Et bien je saurais m’en souvenir ». Il est bien de retour.