Les petites lâchetés de l’UMP

par · 17 novembre 2013

logoumpUne partie des problèmes du Président Hollande réside dans l’absence d’un adversaire. Il n’y a pas de chef de l’opposition même si il y a des oppositions. Même si une partie de la droite et de l’extrême droite estime illégitime la gauche au pouvoir et un bloc réactionnaire qui voit dans le mariage pour tous, le refus de la xénophobie et la hausse des impôts, la justification de sa haine politique.

Tout cela est déterminant mais il faut ajouter d’abord que la droite n’a pas de chef et François Hollande boxe seul sur le ring. Ensuite que celle-ci n’a pas de ligne collective vis-à-vis de l’avenir du pays. Il suffit de lire le contre projet de budget ou sur les retraites. C’est tellement anti-social que l’on se demande comment dans la France actuelle, ils pourraient appliquer un tel programme.

Mais surtout la lâcheté de l’UMP est sans limite. Condamner l’écotaxe qu’ils ont votée et organisée. Faire de même sur la réforme scolaire qu’ils disaient vouloir faire appliquer. Se prononcer pour le refus du respect de la loi, alors qu’ils stigmatisent le moindre acte en banlieue qui ne la respecterait pas. Ou s’offusquer de la hausse de la TVA, alors qu’ils en avaient fait un argument électoral et prévoyaient une hausse plus forte que celle qui vient d’être votée. Cette incapacité à trouver un chef, un cap et une colonne vertébrale est une des données de la situation actuelle.

Les commentaires2 Commentaires

  1. problématique dit :

    Parmi les petites lâchetés de la Droite, il y a certaines parties excellentes de lois déjà votées dont les décrets d’application sous la pression des lobbies n’ont jamais été publiées.

    Pourquoi ne pas se faire plaisir, rechercher et préparer ces décrets d’application manquants !!!

  2. Mazingue dit :

    Il a raison et le dit avec modération…La Droite actuellement est inexistante et de plus elle se renie.