Iran : accord intermédiaire !

par · 24 novembre 2013

accord iranLa volonté américaine d’éteindre tous les foyers de tension périphériques pour mieux agir sur un accord israélo-palestinien et les conséquences d’un embargo sur l’Iran confinant au blocus. La concomitance du tournant stratégique de l’Amérique Obama vers le Pacifique et des conséquences des émeutes anti Ahmadinejad lors de sa réélection ébranlant le régime conservateur iranien et le guide de la révolution ont conduit à un « wait and see » sur le nucléaire iranien. Une sorte d’accord intermédiaire  où les puissances occidentales desserrent l’étau contre une pause vérifiable dans la marche  au nucléaire militaire iranien.

Ces préliminaires où la France a obtenu en dernière minute un accord sur la centrifugeuse ne sont pas une fin mais un moyen. Ne serait-ce qu’Al-Walid Ben Talal le négociateur de l’Arabie saoudite a déclaré l’Iran est plus dangereux que Israël. La pression sur les Etats-Unis fut et sera grande.

Nous sommes dans une étape intermédiaire, un compromis qui se dénouera dans un sens ou l’autre. Raison de plus pour espérer dans la vigilance !

Les commentaires2 Commentaires

  1. Problématique dit :

    Le changement de gouvernement iranien permet une évolution favorable à la paix.
    Il est souhaitable que la France l’appuie fermement car elle renforce les modérés face aux intégristes iraniens.
    Ne soyons pas dupes de certains discours sur le soi-disant « Satan » iranien !
    – Les sirènes intégristes, n’existent pas que du coté iranien.
    – Les lobbies du pétrole, favorable à un pétrole cher, poussent également à la poursuite des conflits au moyen-orient, comme les marchands d’armes.

  2. akoun jfm dit :

    je partage ton analyse la France a joué un rôle capital