Solidarité républicaine avec Rachida Dati

par · 11 décembre 2013

datiCertes il faut lire Causeur. Mais on peut y trouver une formule tout à fait illustrative de la stratégie lepéniste.

Philippe Martel, Directeur de cabinet de Marine Lepen, dit que Rachida Dati a manifesté un refus d’assimilation en appelant sa fille Zohra, soulignant mielleusement le parcours de Rachida Dati  » fille de modeste immigrés marocains et algériens ». Le frontiste conclu que l’ascension de la Ministre mérite d’être saluée mais appeler sa fille Zohra le contredit. Et il s’en suit l’analyse raciale classique : les immigrés issus de cultures européennes    sédentaires et judéo chrétiennes  s’intègrent plus facilement  que des étrangers d’origine musulmane. 

Tout est dit derrière la préférence nationale. Il y a la chasse au français d’origine musulmane, français de papier incapable de s’intégrer encore moins de s’assimiler. Même s’ils furent ministres. Qu’est-ce qu’il faut de plus pour démontrer la xénophobie sans limite du FN.  

Apportons notre solidarité républicaine à Rachida Dati et condamnons le parti d’extrême-droite qui rêve à une xénophobie de masse.

Les commentaires2 Commentaires

  1. Association: " Nous Français Issus de l'Immigration.." dit :

    Peut-être que pour les racistes, les uni-humanistes, les xénophobes, il faudrait changer le sang, la couleur de peau et des cheveux pour qu’ils soient contents..

    Mais hélas, chose impossible.

    Ce genre de discours ne devrait pas exister dans un pays où le symbole est la fraternité et l’égalité. La loi doit s’appliquer sur les racistes pour stopper l’augmentation de la haine, la xénophobie, et le racisme

  2. Bahija OUEZINI dit :

    il y a en effet des lignes rouges que la droite et la gauche ne doivent par franchir pour rester dans le jeu démocratique et républicain …Merci de l’avoir rappelé Monsieur le député …