Le parti socialiste condamne le retour de la violence au Liban

par · 27 décembre 2013

Après le lâche attentat qui a frappé Beyrouth ce 27 décembre, le PS exprime sa solidarité avec le Liban qui ne doit pas devenir un second front de la guerre civile qui ensanglante la Syrie.

Le Parti socialiste condamne l’exportation de la violence au Pays du Cèdre qui a déjà payé le prix du sang, notamment en 2005 avec l’assassinat de Rafic Hariri.

Le Parti socialiste appelle une fois encore l’Union européenne et la communauté internationale à œuvrer pour le règlement pacifique des conflits du Proche-Orient.