François Bayrou le gagnant du tournant

par · 18 janvier 2014

bayrouJean-François Copé constatant que l’accélération de François Hollande que l’on surnomme « le tournant » avait conduit à son isolement, cherche à réagir.

Son mentor, Nicolas Sarkozy, ne veut pas laisser à François Hollande le monopole du centre favorable au pacte de responsabilité. Alors, la mort dans l’âme, les Umpistes ont avalé leur chapeau d’autant que sur le terrain cette concurrence UMP/ UDI-Modem tournait à l’avantage de l’ancien ministre de Jacques Chirac.

A l’évidence l’ancien Président a pris la mesure de l’impact sur le champ politique de la conférence de presse de François Hollande. Il ne souhaite pas laisser cet espace et se laisser pousser à droite. Il a donc décidé avec Jean-François Copé de soutenir François Bayrou.

Le président de l’ UMP cherche aussi quelques gains électoraux aux municipales car la moisson s’annonce moins fructueuse que prévue. Mais la candidature du socialiste David Habib qui est celle d’une nouvelle donne à gauche est bien partie.

Il n’en reste pas moins que François Bayrou est le gagnant improbable d’un discours délimitant une nouvelle frontière dans le redressement du pays.

Les commentaires1 Commentaire

  1. Poilàgratter dit :

    Une bonne mesure du gouvernement envers les entreprises est obligatoirement déstabilisante pour la Droite.
    De bonnes mesures écologiques en faveur de l’isolation des bâtiments ou d’économies d’énergie par les entreprises le seraient également.
    Pourquoi attendre ?