Quel bordel !

par · 5 février 2014

photo jour de colère 3En France on défile contre une loi pour ce qu’elle n’est pas. Et le gouvernement la retire non pour ce qu’elle contient mais pour les amendements qu’elle pourrait induire… C’est Shadok Time !

Mieux ! La droite qui n’a pas participé à la manifestation de dimanche, voire a estimé qu’elle n’était pas utile alors que le texte mariage pour tous avait été voté (Christian Jacob)… L’UMP s’applaudit d’avoir gagné.

La gauche qui savait que la PMA et la GPA n’étaient pas dans le texte, s’offusque du retrait du texte. Mais ne trouvait rien à redire que le dit texte ne comporte ni la PMA ni la GPA.

Les mêmes qui à droite, à gauche, s’insurgeaient de la ligne « sociétale » au détriment du social, s’apprêtaient subrepticement à déposer des amendements rallumant le feu et se préparaient joyeux à un bras de fer avec le gouvernement et à une belle division à 6 semaines des élections municipales.

Mais il y a encore mieux, la gauche suffoque de voir ce débat symbolique se dérober mais se sent incapable d’organiser une manifestation unitaire contre les manifestations pré-fascisantes du 26 janvier et réactionnaires du 1er février.

Dans le même temps, le débat sur le pacte de responsabilité patine. Le Medef estime que l’exonération est son dû et toute demande de contrepartie est incongrue. Les syndicats, même la CFDT, s’agacent et dans ces conditions ne voient pas ce qu’ils iraient faire dans cette galère. Pendant que les ministres sont pris de vertige lorsqu’ils envisagent les coupes budgétaires.

Et pour couronner le tout, Madame Angela Merkel a bien l’intention de ne pas aller au-delà des concessions qu’elle a du faire au SPD sur la relance interne et le regrette déjà.

Tout cela va mal finir ! Un peu de sens des responsabilités ne serait pas superflu.

Les commentaires4 Commentaires

  1. Lhorty dit :

    Je rejoins, hélas, cette triste mais lucide analyse.
    Une question: l’effacement de la Gauche et l’avancée de la Droite, s’inscrivent-il dans un cycle historique?
    J’en ai peur…

  2. Patr67450 dit :

    Il est évident que votre analyse de la situation gouvernementale de la France aujourd’hui est plus que juste, c’est vraiment le bordel, mais il ne faudrait pas que cette situation se prolonge encore longtemps, nous sommes la risée du monde et j’ai peur que ça pète très bientôt. Il ne faudrais pas prendre la manifestation de dimanche dernier à la légère ce ne sont pas tous des fachos, il y avait en grande partie des familles qui en ont marre de servir de vaches à lait et qui sont complètement désorientées par l’incohérence des décisions gouvernementales…

  3. atro81 dit :

    Certes je ne partage pas vos idées, mais là, je ne peux que m’incliner devant votre clairvoyance, et votre synthése implacable d’une situation désastreuse pour la politique, tous bords confondus…
    Respect donc Monsieur Cambadélis.
    (signé : un chômeur de 50 ans en fin de droits qui se demande si quelqu’un là haut, s’imagine ce que l’on vit, ici bas).

  4. COURREGES dit :

    Monsieur Le Député, je ne suis pas socialiste mais votre analyse est absolument exacte! Votre franc-parler m’a toujours séduit , mais aujourd’hui c’est encore plus vrai qu’à l’accoutumé!
    Vous concluez que cela va mal finir, mais je vous affirme avoir depuis quelques temps la même impression . Pour l’instant l’eau bout doucement dans la chaudière, mais vous allez voir le couvercle se soulever doucement à la faveur d’une étincelle que nous ne contrôlerons plus.
    Bonne chance à vous,restez vous même ,il va vous falloir beaucoup de courage dans une période qui va s’annoncer fort difficile. M.C