Timochenko, l’Eltsine ukrainienne

par · 22 février 2014

Timochenko 22022014Elle fut aux cotés de Viktor Youchenko, devenu Président de l’Ukraine, l’égérie de la Révolution Orange, puis devint la Première ministre avant d’être embastillée pour raisons politiques.

Il y a trois ans de cela, recevant avec d’autres députés de la Commission des Affaires étrangères le représentant parlementaire de Viktor Ianoukovich, je leur disais que leur entêtement à maintenir cette femme en prison en ferait le point d’appui et la solution de la contestation comme Nelson Mandela l’avait été contre l’apartheid.

Mais Ianoukovich n’est pas De Klerk. Il aura fallut un bain de sang ! Et Loulia Timochenko se pose en garante de la révolution, comme Boris Eltsine le fit au lendemain de l’arrestation de Gorbatchev par un quarteron de staliniens momifiés et passablement dépassés.

La voilà incontournable ! Capable de présenter ses excuses au nom de la classe politique pour les morts de la Place de l’Indépendance. Ianoukovich quittant Kiev, Timochenko y arrivant, la dictature est tombée comme l’a déclarée l’ancienne détenue en arrivant dans la capitale du pays.

Voilà qui ouvre une nouvelle époque pour l’Ukraine mais aussi pour la Biélorussie, la Moldavie voire la Géorgie voisines.

Les marches de la Russie se tournent vers l’Ouest. Même s’il ne faut pas dicter aux Ukrainiens leur avenir et humilier la Russie de Poutine, le mouvement est inexorable comme hier le dépeçage de l’URSS.

L’Europe en crise ne sachant comment régler ses problèmes se voit contrainte d’accélérer son partenariat oriental, elle qui ne se sent pas capable de gérer la Turquie.

Vladimir Poutine vient de subir un revers alors qu’il triomphait à Sotchi. Le pouvoir oligarque va désormais s’interroger sur le meilleur moyen de prévenir la contamination.

Sale temps pour le Président russe et voie dégagée pour Timochenko, d’autant que la présence de nationalistes d’extrême-droite dans la révolution donne à cette combattante une posture de garante de la Constitution revue. Comme Eltsine le fut.

Même charisme, même opportunité, même destin contrasté et contrarié.