Jean-François Copé flingué par l’UMP

par · 27 février 2014

copefrance2L’affaire Jean-François Copé n’en est peut-être pas une. Mais ce n’est pas l’essentiel. Qu’un parti fasse appel à des proches pour des prestations de campagne ce n’est pas choquant. Il vaut mieux un appel d’offre. Mais enfin, la fiabilité, l’efficacité nécessitent une bonne compréhension politique.

Bon, tout cela sera réglé par la justice. Par contre comment des données évidemment confidentielles et internes à l’UMP se sont retrouvées dans les mains de journalistes du Point ? Ce n’est pas classiquement dans la périphérie d’une instruction que la fuite s’est produite. Mais au coeur même de l’UMP avec l’intention évidente de déstabiliser un Président de l’UMP qui n’est pas bien stable. C’est le moins que l’on puisse dire. L’UMP ne s’est jamais remis de son congrès où Copé l’a emporté sur tapis vert mais sans réelle légitimité. Il suffisait ce matin d’entendre Alain Juppé et Christian Jacob pour mesurer l’ampleur de l’embarras politique. Car chacun a compris que la guerre jamais close allait prendre un tour nauséabond. La crise de la droite continue.

catégorie Actualité

Les commentaires1 Commentaire

  1. poilàgratter dit :

    Lorsque l’on veut revenir au pouvoir, on commence par déquiller les autres prétendants.
    Cette première attaque n’est sûrement pas la dernière.