Dassault, Copé, Buisson, ça fait beaucoup !

par · 5 mars 2014

logoumpEntre les achats de voix, les sur-facturations et les écoutes, on se dit rien n’est prouvé mais cela flingue dur au sein de l’UMP.

On est perplexe, qui balance en Essonne ? Qui avait accès aux comptes de l’UMP ? Qui accable Patrick Buisson sans impliquer Nicolas Sarkozy ? Décidément, on sulfate tout azimuth à droite !

C’est dire le climat épouvantable entre les conseillers de Nicolas Sarkozy à l’Élysée, ceux de la direction de l’UMP et les adversaires du propriétaire du Figaro.
C’est inquiétant.

La décomposition de la droite milite pour Nicolas Sarkozy, en tout cas pour un recours. En tout cas le pari est incertain car le principal bénéficiaire sera le parti de l’abstention et voie de conséquence, le Front National.

Cette situation ne devrait pas s’arrêter, car entre ceux qui balancent et ceux qui fuitent pour se protéger, on a pas fini de suivre un feuilleton délétère. La droite est dans ses sommets au bord du KO technique et physique. C’est impressionnant mais pas rassurant quand le Front National rôde.

 

 

Les commentaires1 Commentaire

  1. Rousselot dit :

    Bonjour,

    Que le PS ne relâche pas toutes les affaires & bilan de Sarkozy, UMP & tout son entourage mis en examen. C’est ça le bilan de Sarkozy.
    Vous avez oublié les menaces de chantage de Bernadette Chirac.

    L’affaire des écoutes de l’Élysée occultent le maquillage & tricherie des chiffres de la délinquance depuis 2004.
    Et Brice Hortefeux qui continue le matraquage du gouvernement sur toutes les antennes & TV ?. Ça suffit, mais qui va s’occuper de ce type ?